Troubles du sommeil : quelles maladies cachent-ils ?
Sommaire

Troubles du sommeil : ils favorisent l'obésité

Pour éviter le surpoids, mieux vaut soigner ses nuits. Plusieurs études ont associé les troubles du sommeil à l'obésité. Ces dernières années, des chercheurs américains se sont attachés à montrer qu'une privation de sommeil altérait le métabolisme des glucides dans l'organisme, responsable de la prise de poids (3).

Une autre étude américaine (4), menée sur plus de mille personnes, a montré que moins les participants dormaient, plus leur indice de masse corporelle (IMC) était élevé. Cet IMC est l'indice dont l'OMS se sert pour évaluer le surpoids ou l'obésité d'une personne.

D'après les scientifiques, le sommeil jouerait un rôle primordial dans les mécanismes de régulation de l'appétit et de la dépense énergétique.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Pr Michel Billiard, Le guide du sommeil, Odile Jacob 2007.

Pr Michel Billiard, Le Sommeil, collection Idées reçues, éd. Le Cavalier Bleu, 2002.

Rapport sur le thème du sommeil, Ministère de la Santé et des Solidarités, décembre 2006.

(1) Chiffres à retrouver dans le Rapport sur le thème du sommeil, Ministère de la Santé et des Solidarités, décembre 2006.

(2) Terry Young, The Occurrence of Sleep-Disordered Breathing among Middle-Aged Adults, N Engl J Med 1993; 328:1230-1235 

(3) Spiegel, K., R. Leproult, M. L'Hermite-Baleriaux, G. Copinschi, P. D. Penev, and E. Van Cauter. 2004. Leptin levels are dependent on sleep duration: relationships with sympathovagal balance, carbohydrate regulation, cortisol, and thyrotropin. J Clin Endocrinol Metab 89(11):5762-71. 5. Spiegel, K., K. Knutson, R.

(4) Taheri, S., L. Lin, D. Austin, T. Young, and E. Mignot. 2004. Short sleep duration is associated with reduced leptin, elevated ghrelin, and increased body mass index. PLoS Med 1(3):e62.

(5)  R. B. Postuma, J. Montplaisir, REM sleep behavior disorder predicts cognitive impairent in Parkinson disease without dementia, Neurology September 16, 2008 71:955-956

Voir plus