DMLA : les signes d'alerte !

Vous manquez de lumière pour lire ou vos yeux perçoivent des images floues ? Attention, vous êtes sûrement atteint de DMLA, autrement dit une dégénérescence maculaire liée à l'âge. Pour détecter à temps cette maladie de l'œil, le Dr Xavier Ballongue et le Dr Thomas Desmettre dressent la liste des signes qui doivent vous amener à consulter.

DMLA : une maladie silencieuse

eye health and care closeup of beautiful woman big brown eye and eyebrow girl eye smooth healthy skin and perfect natural...© Istock

Vous avez le sentiment récurrent de manquer de lumière pour lire, tout vous semble un peu moins lumineux, vos yeux perçoivent des lignes déformées ou une tache floue ? Attention, ces signes peuvent révéler une dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA).

Cette maladie silencieuse est difficile à diagnostiquer. Au stade initial de l’atteinte, aucun symptôme n’est perceptible. Par la suite, la personne atteinte commence à avoir des troubles de la vision mais elle s'habitue souvent à ces perturbations.

Chez les personnes âgées de plus de 65 ans, la DMLA est la première cause de cécité dans les pays occidentaux. En France, 1,25 millions de personnes seraient atteintes de DMLA. Un chiffre qui devrait encore augmenter avec le vieillissement de la population.

La maculopathie liée à l’âge (forme précoce de DMLA) peut apparaître dès 55 ans.

Elle ne provoque pas de symptômes gênants et ne peut donc être diagnostiquée que par un examen du fond de l'œil. Cet examen montre alors des drusen, c'est-à-dire des migrations des pigments du fond d’œil.

"Des traitements existent contre la DMLA. Plus la maladie est à un stade précoce, plus ils sont efficaces. Il ne faut donc pas hésiter à se faire dépister dès la cinquantaine", conseille le Dr Thomas Desmettre, ophtalmologue.

Par ailleurs, il existe 2 types de DMLA : "l'humide ou exsudative, et la sèche ou atrophique", précise le Dr Ballongue. Parfois, "un seul œil est atteint de DMLA et le patient ne s'en rend pas compte", ajoute-t-il.

La DMLA est-elle héréditaire ?

Des études scientifiques ont montré l’importance de facteurs génétiques.

"Des facteurs génétiques sont certainement présents dans 80% des cas de DMLA mais les cas familiaux observés au cabinet sont beaucoup plus rares : un ou deux cas sur dix environ", note le Dr Thomas Desmettre, ophtalmologue.

Toutefois, d'autres facteurs de risque entrent en jeu pour cette affection de la vue :

  • L'âge : la maladie apparaît généralement après 55 ans.
  • Le tabagisme, associé aux formes de la maladie qui comportent des néovaisseaux (nouveaux vaisseaux qui se forment sous la rétine).
  • L'hypertension artérielle.
  • L'obésité.
  • Des carences en vitamines A, C, et E qui ont des propriétés antioxydantes.
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Dr Cohen et Desmettre, DMLA Guide à l'usage des patients et de leur entourage, éd. Bash, 2003.

Sites internet d'information :

- Association-dmla.com

Retina.fr 

Dmlainfo.fr

- Ameli.fr 

Voir plus
La rédaction vous recommande sur Amazon :