Sommaire

DMLA : une maladie silencieuse

DMLA : une maladie silencieuse© Istock

Vous avez le sentiment récurrent de manquer de lumière pour lire, tout vous semble un peu moins lumineux, vos yeux perçoivent des lignes déformées ou une tache floue ? Attention, ces signes peuvent révéler une dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA).

Cette maladie silencieuse est difficile à diagnostiquer. Au stade initial de l’atteinte, aucun symptôme n’est perceptible. Par la suite, la personne atteinte commence à avoir des troubles de la vision mais elle s'habitue souvent à ces perturbations.

Chez les personnes âgées de plus de 65 ans, la DMLA est la première cause de cécité dans les pays occidentaux. En France, 1,25 millions de personnes seraient atteintes de DMLA. Un chiffre qui devrait encore augmenter avec le vieillissement de la population.

La maculopathie liée à l’âge (forme précoce de DMLA) peut apparaître dès 55 ans.

Elle ne provoque pas de symptômes gênants et ne peut donc être diagnostiquée que par un examen du fond de l'œil. Cet examen montre alors des drusen, c'est-à-dire des migrations des pigments du fond d’œil.

"Des traitements existent contre la DMLA. Plus la maladie est à un stade précoce, plus ils sont efficaces. Il ne faut donc pas hésiter à se faire dépister dès la cinquantaine", conseille le Dr Thomas Desmettre, ophtalmologue.

Par ailleurs, il existe 2 types de DMLA : "l'humide ou exsudative, et la sèche ou atrophique", précise le Dr Ballongue. Parfois, "un seul œil est atteint de DMLA et le patient ne s'en rend pas compte", ajoute-t-il.

La DMLA est-elle héréditaire ?

Des études scientifiques ont montré l’importance de facteurs génétiques.

"Des facteurs génétiques sont certainement présents dans 80% des cas de DMLA mais les cas familiaux observés au cabinet sont beaucoup plus rares : un ou deux cas sur dix environ", note le Dr Thomas Desmettre, ophtalmologue.

Toutefois, d'autres facteurs de risque entrent en jeu pour cette affection de la vue :

  • L'âge : la maladie apparaît généralement après 55 ans.
  • Le tabagisme, associé aux formes de la maladie qui comportent des néovaisseaux (nouveaux vaisseaux qui se forment sous la rétine).
  • L'hypertension artérielle.
  • L'obésité.
  • Des carences en vitamines A, C, et E qui ont des propriétés antioxydantes.

Un manque de lumière

Signe de la DMLA : Vous avez l'impression de ne pas avoir assez de lumière pour lire et êtes obligé de placer votre livre ou votre journal sous un bon éclairage.

"Ce signe est discret et la plupart des personnes atteintes ne le remarquent pas sur le moment. Elles s'en rendent compte plusieurs années plus tard, une fois que le diagnostic de la DMLA a été établi", note le Dr Thomas Desmettre, ophtalmologue, co-auteur du livre "DMLA : Guide à l'usage des patients et de leur entourage" (éd. Bash).

Que se passe-t-il ? La perte de la sensibilité aux contrastes est souvent le premier symptôme de la dégénérescence maculaire liée à l'âge. "C'est un signe d'usure, de vieillissement de la rétine propre à la DMLA", explique le spécialiste.

Attention : Seul un médecin peut établir un diagnostic de DMLA. Par ailleurs, "l'âge, le tabac et la prédisposition génétique sont les principaux facteurs de risque", explique le Dr Xavier Ballongue.

Des images plus ternes, moins lumineuses

Signe de la DMLA : Les couleurs que vous voyez sont moins lumineuses, plus ternes. Le blanc peut paraître jauni.

Que se passe-t-il ? Comme pour le manque de lumière, c'est un manque de sensibilité aux contrastes qui intervient. La DMLA provoque la dégradation de la macula, une petite partie de la rétine, riche en cellules visuelles, qui joue un grand rôle dans la perception des couleurs.

Bon à savoir : "Il n'existe pas ou très peu de traitements pour guérir de la DMLA sèche ou atrophique. Seule la forme "humide" peut être traitée pour lutter contre les vaisseaux sanguins qui se développent au centre de la rétine", signale le Dr Ballongue.

Une tache floue au milieu du champ de vision

Signe de la DMLA : Vous vous apercevez, en fermant un œil, que le centre de votre champ de vision n'est pas net, comme si une tache floue était apparue.
Vous pouvez aussi avoir du mal à percevoir les détails d'une image, comme lire des panneaux de signalisation lorsque vous conduisez.

Que se passe-t-il ? La dégénérescence maculaire désigne le vieillissement de la macula, une infime partie de la rétine (elle couvre 3% de la rétine). Bien que petite, il s'agit d'une partie essentielle puisqu'elle transmet 90% de l'information de la vision au cerveau. Elle permet notamment de percevoir les détails fins des images.

À noter : Aux stades avancés, une personne atteinte de DMLA conserve une vision d’ensemble, mais ne voit plus les détails. Le centre de l’image devient flou. Toutefois, elle peut poursuivre ses activités quotidiennes en se servant de la vision périphérique. Elle apprend à ajuster le regard autour du point central qui est flou.

Des lignes déformées sur des objets

Signe de la DMLA : En fermant un œil, vous vous apercevez que les lignes de votre carrelage, ou d'un livre par exemple, sont légèrement déformées ou gondolées.

Que se passe-t-il ? Il peut s’agir de simples "drusen". Les drusen sont des amas blanchâtres qui se logent sous la rétine et s'agglomèrent. Ils peuvent être décelés lors d'un examen du fond de l'œil. Après 50 ans, ils sont typiques de la DMLA et apparaissent aux stades les plus précoces de l'affection.

Il peut également s’agir de néovaisseaux choroïdiens qui débutent. Ce sont des vaisseaux sanguins anormaux qui se développent sous la rétine et la déforment. Ces néovaisseaux évoluent rapidement et sont aussi responsables d’une baisse rapide de la vision. Ils caractérisent le passage à une forme grave de la DMLA, ce symptôme doit vous conduire à prendre rapidement rendez-vous chez un ophtalmologue.

Une tache sombre régulière ou irrégulière

Une tache sombre régulière ou irrégulière

Signe de la DMLA : Lorsque vous fermez un œil, une tache sombre ronde ou difforme vous cache le centre de votre champ de vision. On l'appelle aussi "scotome".

Cette anomalie du champ visuel peut avoir des causes très différentes : dégénérescence maculaire, atteinte du nerf optique, décollement du vitré (masse gélatineuse remplissant l'œil)... etc.

Que se passe-t-il ? L'apparition d'une ou plusieurs petites taches sombres ou noires dans le champ de vision peut également traduire une forme évoluée de la maladie avec des néovaisseaux, c'est-à-dire une hémorragie. Dans ce cas, la rétine peut être altérée, parfois de façon définitive. L'apparition d'une tache doit donc vous conduire à prendre rapidement rendez-vous chez un ophtalmologue.

Bon à savoir : À partir de 50 ans, il est conseillé de faire contrôler ses yeux régulièrement. L'examen permet de dépister deux maladies oculaires fréquentes : la DMLA et le glaucome.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

Dr Cohen et Desmettre, DMLA Guide à l'usage des patients et de leur entourage, éd. Bash, 2003.

Sites internet d'information :

- Association-dmla.com

- Retina.fr 

- Dmlainfo.fr

- Ameli.fr 

Voir plus
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.