Sommaire

Une inflammation dûe à une intoxication

La sensibilité à la toxicité d’un médicament dépend de chacun. Certains, comme le paracétamol, sont toxiques à partir d'une certaine dose.
"Attention, il ne représente un danger hépatique que suite à une absorption en masse (cause suicidaire par exemple) et non suite à une accumulation pendant plusieurs années", précise le Dr Nicolas Veyrie, chirurgien digestif.

Certaines chimiothérapies sont également connues pour être hépato-toxiques. "Un effet secondaire dérangeant mais c’est le cas pour beaucoup de médicaments", souligne le médecin. "Il s’agit alors de bien surveiller et d’ajuster le traitement".

Non moins graves, les Intoxications non médicamenteuse peuvent être fulgurantes : "Je me souviens d’une personne intoxiquée, car elle avait ingurgité accidentellement une grande quantité de feuilles d’if (séquoïa)", ajoute le chirurgien, "elle a due être transplantée en catastrophe".

Comment apparaît la cirrhose ? L’inflammation causée par l’intoxication peut évoluer vers la formation d’une cicatrice fibreuse du tissu hépatique (fibrose), qui, à stade sévère lorsqu’elle recouvre tout le foie, peut entraîner une cirrhose.
C’est plus précisément la désorganisation de l’architecture des cellules liée aux cicatrices fibreuses qui entraîne la cirrhose. Pour compenser, les cellules restantes forment des nodules. Ceux-ci bloquent la circulation et empêchent le foie d’accomplir ses fonctions vitales.

Un parasite à cause d'un contact avec un animal

"Les parasites peuvent s’installer dans le foie ou les voie biliaires après l’ingurgitation de nourriture en France ou à l’étranger, selon le territoire de vie du parasite" déclare le chirurgien digestif.

Le parasite "échinococcose" par exemple, qui s’attrape via le contact direct avec un animal qui aurait été contaminé (rongeurs, chiens, chats), se développe essentiellement au niveau du foie. À stade évolué sur le long terme, il peut provoquer un cancer du foie ou une cirrhose.

Les parasites peuvent également créer une masse semblable à un kyste dans le foie, "souvent détecté par des modifications du bilan hépatique et biliaire ou découvert de façon fortuite lors d'une échographie ou d'un scanner", précise le Dr Veyrie.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.