4 raisons de préférer le savon au gel douche
Publié le 03 Août 2018 à 17h51 par Morgane Garnier, Journaliste Santé

Comment bien choisir son savon ?

© IstockSi le savon semble n’avoir que des atouts, il est important de le choisir avec précaution. Tous les savons ne se valent pas.

- Pour l’hygiène corporelle, Catherine Gaucher préconise "le savon de Marseille ou d’Alep, qui contiennent tous les deux 72% d’huile d’olive". Ce pourcentage est d’autant plus important qu’il permet de repérer les contrefaçons, potentiellement néfastes pour notre peau. "Le savon est par nature un peu irritant par la potasse ou la soude avec laquelle il est fabriqué mais si l’on fait un savon à 72% d’huile végétale, il l’est alors nettement moins qu’un gel douche. S’il dessèche la peau, c’est que l’on n’utilise pas la vraie formule !"

Il est donc là aussi important de bien lire la composition du savon avant l’achat, car celle-ci peut révéler d’autres surprises. "Bien sûr, les savons peuvent contenir des tensioactifs, des allergènes comme les parfums, des silicones ou des conservateurs si les fabricants en ont ajouté." Qu’ils soient naturels ou synthétiques, ces additifs ne font que rallonger la liste d’ingrédients et donc celle des potentiels risques pour la peau qui leurs sont imputés.

Mais un savon qui respecte la formule originale de fabrication est-il fait pour tous les types de peau ? Quasiment : "Certaines peaux, comme celle des grands atopiques ou eczémateux par exemple, ne supportent aucun savon, ni aucun dégraissant quel qu’il soit. Seule l’huile est tolérable, et nécessite un rinçage abondant à l’eau si possible peu calcaire." En cas de problèmes de peau moins graves, préférez alors un pain dermatologique ou un savon surgras (pour restaurer le film hydrolipidique de la peau).

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X