Les pires gels douche pour votre sante, selon 60 millions de consommateurs

Prendre soin de sa peau va au-delà de la simple question esthétique. C’est avant tout une question de santé. Pour cela, il faut non seulement adopter les bons gestes, mais aussi utiliser les bons produits. Dans son dernier hors-série, 60 millions de consommateurs a passé au crible 160 produits cosmétiques.

Parmi eux, 12 références de gels douche, parmi les marques les plus utilisées, ont été décryptées. Et certaines d’entre elles sont bourrées de substances problématiques… Alors même qu’elles mettent en avant des produits plutôt naturels sur l’étiquette. Dans ce diaporama, nous vous dévoilons le top 5 des produits à éviter. Découvrez-le en cliquant sur l’image en haut de l’article.

⅔ des produits d’hygiène ne sont pas assez sains

La peau est le plus grand organe du corps humain, à la fois le plus étendu et le plus lourd. Elle représente environ 16 % de son poids total, soit entre 4 et 10 kilos chez l'adulte, et près de 2 m² de surface, selon la Société Française de Dermatologie.

Elle assure des fonctions essentielles, comme protéger l’organisme des agressions extérieures, réguler sa température, synthétiser la vitamine D et différentes hormones, et contient des éléments nerveux qui en font l’organe du toucher. Il est donc primordial d’en prendre soin.

Or, d’après le dernier hors-série de 60 millions de consommateurs, seul un tiers des produits de cosmétique et d’hygiène est réellement recommandable, ce qui est encore trop peu. “Les fabricants ont encore des efforts à faire pour substituer des composés indésirables, irritants ou allergisants par d’autres, plus sains”, écrit l’association dans un communiqué de presse.

Cosmétiques : la transition est en marche

Sylvie Metzelard, rédactrice en chef du magazine, rappelle toutefois qu’il est tout à fait possible de trouver des produits sains à un prix abordable, et ce, dans toutes les gammes (dentifrices, gels douches, déodorants, fonds de teint…). Elle rappelle également que, si des efforts restent à faire, de nombreux fabricants ont déjà amorcé une transition dans la composition de leurs cosmétiques.

“On voit notamment disparaître la présence des filtres UV dans la plupart des produits - crèmes de jours, vernis à ongles…”, explique la journaliste. Des filtres pas indispensables, puisque utilisés la plupart du temps pour protéger la couleur des cosmétiques, et non la peau des consommateurs. “On voit aussi disparaître les systèmes de conservation avec plusieurs conservateurs, ou encore les silicones”.

D’après elle, pas de doute : les mises en gardes émises par les associations de consommateurs, mais aussi l’essor des applications qui analysent la composition des produits en scannant leurs codes-barres, ne sont pas étrangères à ces évolutions.

Dans ce diaporama, nous vous dévoilons 5 gels douches qui ont encore des progrès à faire, pour être véritablement recommandables, d’un point de vue santé.

 

Sources

La crème des cosmétiques, 60 millions de consommateurs, hors-série n° 206, janvier-février 2021. 

Les fonctions de la peau, Société Française de Dermatologie, 2 décembre 2019. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.