< Retour à l'article

Masques : le coût des matières premières bondit

1/5
Masques : le coût des matières premières bondit

C'est un fait : face à la demande mondiale de masques, les industriels commencent à manquer de matières premières. Le "meltblown" , un matériau textile non tissé fabriqué à partir de polymère, manque notamment cruellement. Et il est pourtant indispensable lors de la confection de masques chirurgicaux.

D'après Vincent Capo, représentant d'Asiaction (une société implantée en Chine), interrogé par LCI, le prix de cette matière "a été multiplié entre 5 et 10".

Aussi, rien d'étonnant à ce que le prix de ce type de masque chirurgical se soit envolé depuis plusieurs mois (en février, avant la pénurie, il valait autour de 8-9 centimes pièce) et va continuer durant les prochains mois à augmenter.

Mettre une date de fin à l'encadrement des prix permettrait ainsi aux distributeurs et aux usines de production de suivre l'augmentation des coûts.