Covid long : les symptomes les plus frequents six mois apres

Plus d'un an après les premiers cas de COVID-19, nous ne pouvons plus le nier, la maladie venue de Chine n'est pas qu’une grosse grippe. Plusieurs études ont déjà montré que la maladie a des conséquences sur les personnes affectées de longs mois après leur guérison. 

Une nouvelle étude française publiée dans la revue Clinical Microbiology and Infection vient de nous en dire plus quant aux symptômes persistants. Selon les chercheurs 60% des patients hospitalisés à cause de la Covid-19 "sont toujours affectés par au moins un symptôme six mois après infection". Contre toute attente, un quart d'entre eux présentent "trois symptômes ou plus" et 2% ont même "dû être hospitalisés à nouveau", démontrent ces travaux menés par une équipe de l'Inserm. Les scientifiques ont étudié une cohorte de 1137 patients. Faites défiler notre diaporama pour connaître les manifestations cliniques persistantes les plus fréquemment rapportées.

Covid long : le profil des patients à risque 

Les chercheurs donnent d'autres détails concernant les profils des patients concernés par ces symptômes persistants. Ils observent "une corrélation entre la sévérité initiale de la maladie et la persistance à long terme de symptômes".

La persistance d'au moins trois symptômes six mois après l'infection "est plus fréquente chez les personnes dont la maladie Covid-19 a nécessité un séjour en réanimation par rapport à ceux qui ont été hospitalisés dans un service de médecine, et chez les patients les plus symptomatiques le jour de l'admission à l'hôpital", écrivent les chercheurs.

Les scientifiques notent aussi que "si les hommes sont plus à risque de faire des formes graves, les femmes semblent plus à risque de souffrir de symptômes persistants dans la durée".

COVID long : "nous commençons seulement à comprendre certains de ses effets à long terme sur la santé"

Une précédente étude parue dans la revue médicale The Lancet s'était aussi intéressée au phénomène du Covid long. Une équipe de chercheurs chinois avait suivi 1733 patients atteints de la COVID-19, sortis de l'hôpital Jin Yin-tan de Wuhan entre janvier et mai 2020. Les participants ont dû effectuer à une visite médicale entre juin et septembre et répondre à un questionnaire sur leur état de santé. 

Les analyses ont montré que 76% d’entre eux souffraient encore d'au moins un symptôme six mois après être tombé malades.

L’auteur principal de l’article paru dans la revue médicale The Lancet, le professeur Bin Cao du Centre national de médecine respiratoire, rappelle que la pathologie provoquée par le SARS-COV-2 est une "maladie nouvelle". Il précise dans ses écrits : "nous commençons seulement à comprendre certains de ses effets à long terme sur la santé des patients" puis ajoute “Notre travail souligne également l'importance de mener des études de suivi plus longues dans des populations plus importantes afin de comprendre le spectre complet des effets que le Covid-19 peut avoir sur les personnes".

Les analyses des taux d'anticorps sanguins réalisées sur 94 des patients suivis ont montré également que les niveaux d'anticorps neutralisants contre le virus avaient chuté de plus de moitié au bout de six mois.  Les recherches menées avec ses collaborateurs ont également permis de déterminer la liste des symptômes les plus fréquents parmi les personnes souffrant de la COVID long. Ils sont présentés en détail dans notre diaporama.

Sources

Clinical Microbiology and Infection, 10 mai 2021

6-month consequences of COVID-19 in patients discharged from hospital: a cohort study, The Lancet, 8 janvier 2021

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.