Covid-19 : je mange quoi si j'ai perdu le goût et l'odorat ?

Certifié par nos experts médicaux MedisiteLa perte du goût et de l'odorat concerne de nombreuses victimes du coronavirus. On parle d'anosmie et d'agueusie. Si des chercheurs viennent de nous rassurer sur le pronostic lié à ce symptôme, il n'en est pas moins contraignant au quotidien. Pour commencer, que pouvons-nous mettre au menu ? Nos plats préférés semblent bien fades tout d'un coup. Les conseils de Alexandra Retion, diététicienne.
Covid-19 : je mange quoi si j-ai perdu le gout et l-odorat ?

Ce n'est plus un secret pour personne. La perte du goût et de l'odorat constitue bien un symptôme de la Covid-19. On parle d'anosmie - disparition brutale de l'odorat, mais sans nez bouché - et d'agueusie - disparition du goût. Au cours des derniers mois, des spécialistes ORL et infectiologues européens ont observé qu'un nombre important de patients infectés par le coronavirus présentaient ces signaux. Est-ce votre cas ? La bonne nouvelle c'est qu'a priori vous ne souffririez pas d'une forme grave du coronavirus. La moins bonne, c'est que pendant plusieurs jours (deux semaines en moyenne), vos aliments préférés risquent d'avoir un goût fade.

Difficile de prendre plaisir à manger et de vous rétablir dans ses conditions. Néanmoins, sachez qu'il existe des aliments, et des arômes, qui ont le pouvoir de réveiller vos papilles si vous souffrez d'agueusie. On les liste dans notre diaporama, avec Alexandra Retion, diététicienne nutritionniste et auteur de SOS Nutrition (éd. First). 

Perte du goût et de l'odorat : 44 % des malades retrouvent leurs sens en moins de deux semaines

D'après une étude parue au sein de la revue European Archives of Oto-Rhino-Laryngology, 88 % d'un panel de 417 malades du coronavirus développant des symptômes légers ou modérés et pris en charge dans une dizaine d'hôpitaux européens souffrent d'altération du goût.

Rassurez-vous si c'est votre cas : la perte de l'odorat est un facteur de bon pronostic, dans l'évolution d'un Covid, expliquait le Dr Jérôme Lechien, qui a coordonné ladite étude, au micro du Parisien. Attention, il existe toutefois des exceptions. Si vous êtes touché par ce symptômes, prenez contact avec votre médecin.

Le Dr Lechien explique aussi que la perte d'odorat signifie que le virus arrive non seulement dans le nez, mais aussi dans le système nerveux central.

"Des images IRM montrent alors une atteinte du bulbe olfactif, une région située à la base cerveau et qui a un rôle majeur dans l'odorat. Le virus est alors contenu par le système immunitaire. Cela lui évite un passage trop important dans les poumons et dans le sang, ce qui est le cas dans les cas les plus graves", ajoute le médecin.

Autre information rassurante, il se trouve que 44 % des malades du panel ont précisé avoir retrouvé le goût et l'odorat moins de deux semaines après !

En attendant, découvrez dans notre diaporama les aliments à mettre au menu si vous êtes concerné par ce symptôme contraignant !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Merci à Alexandra Retion, diététicienne et auteure de SOS Nutrition (éd. First)

Covid-19 : pourquoi la perte de l’odorat est un symptôme plutôt rassurant, Le Parisien, 22 septembre 2020

European Archives of Oto-Rhino-Laryngology, 7 avril 2020

Perte d'odeur et de goût validée en tant que symptômes COVID-19 chez les patients avec un taux de récupération élevé, EurekAlert!, 13 avril 2020

La rédaction vous recommande sur Amazon :