Coronavirus COVID-19 : comment le différencier de la grippe ou du rhume ?

Les symptômes du coronavirus COVID-19 sont très proches de ceux de la grippe et du syndrome grippal. Alors comment différencier ces pathologies ? Medisite fait le point.

Cet hiver, l’épidémie de grippe reste dans l'ombre. C'est le coronavirus COVID-19, apparu pour la première fois dans la ville de Wuhan, en Chine, qui prend des proportions alarmante et qui bouleverse la France. Alors qu'il a déjà infecté plus de 6 000 personnes en France - et le chiffre risque de continuer à grimper - les Français sont désormais voués à rester confinés à leur domicile pour 14 jours minimum.

Le fait qu'il s'agisse d'un nouveau virus, relativement méconnu accentue l'inquiétude du peuple français. Néanmoins, ces deux maladies présentent des symptômes très similaires… Alors comment les différencier ?

Moins de cas de COVID-19 que de grippe, en France

En France, le nombre de personnes contaminées au coronavirus est nettement inférieur aux cas de grippe. Selon le réseau Sentinelles, l’activité épidémique des syndromes grippaux, bien qu’en phase décroissante, couvre désormais l’ensemble du territoire. Leur taux d’incidence est estimé à 296 cas pour 100 000 habitants la semaine du 10 au 16 février 2020 - soit une incidence totale de 195 079 cas dans l’Hexagone.

En comparaison, seulement 12 contaminations au coronavirus COVID-19 ont été recensées dans le pays. Selon Santé Publique France, 425 cas ont été investigués, dont 95 % ont été exclus. Sept sont encore en cours d’analyse. À ce jour, la maladie n’a fait qu’un seul décès en France - un homme de 81 ans qui était hospitalisé à Paris. Nous sommes donc encore loin des 9 900 décès attribuables à la grippe durant l’hiver 2018-2019.

Le Pr. Gabriel Leung, épidémiologiste hongkongais, a tout de même mis en garde lors d'une réunion d'experts de l'OMS : l'épidémie pourrait "s’étendre à environ deux tiers de la population mondiale si des mesures strictes ne sont pas rapidement déployées". Néanmoins, il ne s'agit que d'une estimation, et cela ne signifie pas que toutes les personnes contaminées souffriront de la forme sévère de la maladie.

Carte : bulletin épidémiologique de la grippe du 10 au 16 février 2020

Carte : bulletin épidémiologique de la grippe du 10 au 16 février 2020

© Réseau Sentinelles

Coronavirus COVID-19 : quels symptômes ?

Bien que le coronavirus COVID-19 puisse causer des symptômes semblables à ceux d’un rhume, en particulier sous sa forme légère, ses manifestations s’apparentent davantage à celles d’une grippe ou d’un état grippal. À savoir :

  • fièvre, frissons ;
  • malaise général, fatigue ;
  • douleurs musculaires, courbatures ;
  • toux sèche ;
  • céphalées ;
  • dyspnée (gêne respiratoire) ;
  • des maux de gorge, un écoulement nasal ou une diarrhée peuvent parfois se manifester.

Avez-vous été en contact étroit avec une personne infectée ?

Ce qui permet vraiment de faire la différence entre le coronavirus chinois et toute autre infection respiratoire, c’est l’éventuelle proximité avec une personne infectée. En effet, si vous avez récemment voyagé en Chine, ou que vous avez été en contact étroit avec une personne contaminée à COVID-19, et que vous présentez les symptômes énoncés ci-dessus, alors le risque d’infection est avérée. Dans le cas contraire, il est bien plus probable que vous souffriez d’une simple grippe.

Santé Publique France précise qu’un “contact étroit est une personne ayant partagé le même lieu de vie que le cas lorsque celui-ci présentait des symptômes”. Il peut s’agir de membres d’une famille ou de colocataires vivant sous le même toit, d’une discussion en face à face, à moins d’un mètre, avec un cas, de la réception de postillons lors d’une toux ou d’un éternuement par une personne contaminée. Un flirt, des amis intime, des voisins de classe ou de bureau sont également considérés comme des “contacts étroits”, de même qu’être assis à côté d’un cas de manière prolongée dans un transport collectif.



Coronavirus : les aliments et objets importés de Chine peuvent-ils vous contaminer ?


Coronavirus : les aliments et objets importés de Chine peuvent-ils vous contaminer ?
Par sa propagation rapide dans le monde, le coronavirus nCoV inquiète, et soulève des questions. Peut-on l’attraper en allant au restaurant chinois ? En touchant des objets fabriqués...


Grippe et COVID-19 : deux familles de virus différentes

Si les symptômes des deux pathologies sont proches, la façon dont elles infectent nos cellules sont différentes. Interrogé par France Info, Laurent Andreoletti, virologue au CHU de Reims, explique : “La grippe saisonnière et le 2019-nCoV diffèrent génétiquement et dans leur structure protéique". Le virus de la grippe - ou influenza virus - fait, en effet, partie de la famille des myxoviridae. Celui de COVID-19 est un coronaviridae.

Pour pénétrer dans nos cellules, le virus de la grippe établit un lien avec des récepteurs présents à leur surface, grâce à l’acide sialique. Il s’enveloppe ensuite d’un morceau de membrane cellulaire pour inoculer son génome dans la cellule, avant de la quitter grâce à une enzyme appelée “neuraminidase”, et de se diffuser ailleurs.

COVID-19, en revanche, utilise probablement l'enzyme de conversion de l'angiotensine II pour forcer l’entrée de notre organisme. Et il n’utilise pas de neuraminidase pour quitter une cellule infectée. C’est pourquoi les traitements utilisés classiquement contre la grippe n’auront aucun effet sur le coronavirus, et que les chercheurs planchent activement sur le développement d’un nouveau traitement ou d’un vaccin.

Photo : virus pathogènes provoquant des infections entériques et respiratoires

Photo : virus pathogènes provoquant des infections entériques et respiratoires© Istock

> Sommeil - Comment bien dormir malgré le confinement ?

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Situation observée pour la semaine 07 de l'année 2020, du 10/02/2020 au 16/02/2020, Réseau Sentinelles

Bulletin épidémiologique grippe, semaine 15. Saison 2018-2019, Santé Publique France. 

Covid-19 : situation épidémiologique en France, Santé Publique France. 

Pourquoi comparer le virus 2019-nCoV et la grippe saisonnière n'a pas vraiment de sens, France Info, 4 février 2020. 

Foire aux questions sur le maladie à coronavirus (COVID-19), Gouvernement des Territoires du Nord-Ouest du Canada.