Pilule : un risque de cancer du col de l'utérus ?

La pilule contraceptive semble avoir une incidence sur le risque de développer ou non certains cancers. La manière dont elle pourrait favoriser le cancer du col de l’utérus reste cependant à déterminer clairement.

Publicité

6144276-inline-500x333.jpg© Istock

Pilule contraceptiveet cancer du col de l’utérus: que dit la science?

Les pilules contraceptives combinées, à base d’œstrogène et de progestatif, sont classées parmi les cancérigènes par le CIRC (Centre international de recherche sur le cancer). Elles favoriseraient non seulement le cancer du col de l’utérus mais aussi celui du foie et du sein. A contrario, elles réduiraient les risques de cancer de l’endomètre et de l’ovaire. L’impact de ces pilules contraceptives sur le cancer du col de l’utérus a été mieux cerné par une méta-analyse publiée dans le Lancet en 2007*. Elle révèle que plus la pilule est prise longtemps, plus le risque de développer ce cancer est élevé. Mais dès l’arrêt de la pilule contraceptive, le risque diminue: au bout de 10 ans, il est égal à celui d’une femme n’ayant jamais pris la pilule.

Publicité
Publicité

Pourquoi ce moyen de contraception favorise-t-il le cancer du col de l’utérus?

Pour l’instant, personne ne sait précisément pourquoi la pilule contraceptive augmente les risques. Mais il existe des hypothèses. L’une d’entre elles avance que les femmes sous pilule auraient des rapports plus fréquents et avec plus de partenaires que celles n’en prenant pas. Cela augmenterait les risques d’infection par un papillomavirus humain (HPV), qui représente la première cause de cancer du col de l’utérus.* Lancet, 10 novembre 2007, vol. 370, n° 1609-1621 & 1591-1592

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X