Grossesse non désirée : combien de temps pour avorter ?

Si des signes de grossesse apparaissent mais que la grossesse n'est pas désirée, il faut réagir rapidement pour pratiquer une interruption volontaire de grossesse afin de ne pas dépasser le délai légal.

Publicité

5650831-inline-500x333.jpg© Istock

Que faire et dans quels délais agir pour avorter ?

Si un retard de règles apparaît, associé à des nausées et à des tensions mammaires, alors qu'une grossesse n'est pas désirée, il faut rapidement faire un test de grossesse sanguin. Si celui-ci est positif, il est conseillé de consulter rapidement un médecin généraliste ou un gynécologue pour exprimer sa volonté d'interrompre sa grossesse. Un délai de 7 jours de réflexion est nécessaire avant de signer le formulaire de consentement. Pour une IVG médicamenteuse, le délai maximal est de 7 semaines après le premier jour des dernières règles. Pour un curetage, le délai est porté à 12 semaines d'aménorrhée.

Publicité
Publicité

Comment se déroule l'interruption volontaire de grossesse?

Deux méthodes existent pour pratiquer une interruption volontaire de grossesse. La première consiste à prendre deux médicaments à 48 heures d'intervalle. Le premier médicament interrompt la grossesse et le second entraîne l'évacuation de l'œuf. Celle-ci se fait sans hospitalisation. La seconde méthode est l'interruption volontaire de grossessechirurgicale qui consiste en une aspiration de l'œuf et un curetage utérin. La femme est hospitalisée pendant 24 heures maximum. Dans les 2 cas, une échographie de contrôle est pratiquée ultérieurement pour vérifier la vacuité utérine.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X