Médicaments anorexigènes : un risque de dépendance

Publié le 14 Mars 2017 | Mis à jour le 09 Juin 2018 par La Rédaction Médisite

Plus communément qualifiés de coupe-faim, les médicaments anorexigènes sont des inhibiteurs de l’appétit à base d’amphétamines. Préconisée dans le cadre de certains régimes alimentaires, l’administration de ces substances chimiques doit faire l’objet d’une surveillance médicale attentive.

Publicité

Médicaments anorexigènes, comment ça marche ?

Il ne faut pas confondre les médicaments anorexigènes avec les compléments alimentaires destinés à réduire l’appétit. Ces derniers, composés majoritairement de fibres, n’ont pas de réelle incidence sur la santé de son utilisateur, ce qui n’est pas le cas, en revanche, des anorexigènes à base de dérivés amphétaminiques. En effet, ces médicaments parviennent à modifier la sensation de faim en agissant directement sur le système nerveux. Résultat : l’appétit diminue et la perte de poids s’opère sans effort.

Publicité
Publicité

Médicaments anorexigènes, quels effets secondaires ?

De nombreux médicaments anorexigènes à base de dérivés amphétaminiques ont été retirés du marché à cause de leur caractère addictif. En effet, les amphétamines sont considérées comme des substances stupéfiantes et, à ce titre, occasionnent de nombreux effets secondaires : euphorie, troubles du sommeil, dépendance, constipation, somnolence, fatigue… C’est la raison pour laquelle ce type de médicaments fait l’objet d’une délivrance exclusive sur prescription médicale pour des personnes présentant une obésité morbide et devant perdre obligatoirement du poids. Pour les autres, il existe de nombreuses autres molécules, dont les propriétés intrinsèques s’avèrent bien moins nocives.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X