Mauvais cholesterol : 5 habitudes pour le reduire selon une cardiologue

Infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral ou une artérite des membres inférieurs, l’excès de mauvais cholestérol peut avoir de graves conséquences pour votre santé. En France, “le cholestérol serait à l’origine d’un infarctus sur deux et près de 20 % de la population adulte présenterait une hypercholestérolémie”, alerte la Fédération française de cardiologie.

Pour maintenir les bons taux de cholestérol, la Dr Leslie Cho, cardiologue à la Cleveland Clinic aux États-Unis, nous livre cinq conseils dans le podcast "Health Essentials".

Cholestérol : quels sont les bons taux sanguins ?

Contrairement aux idées reçues, le cholestérol est d’abord un lipide essentiel à l’organisme : “il compose et maintient la structure des membranes des cellules de notre corps et joue un rôle dans la synthèse de certaines hormones”, rappelle la Fédération française de cardiologie. “La majeure partie du cholestérol nécessaire à l’organisme est fabriquée par le foie tandis que le reste du cholestérol est apporté par l’alimentation.”

Deux protéines sont responsables de son transport dans l’organisme, via le sang :

  • Les lipoprotéines de haute densité (HDL) : elles correspondent au “bon” cholestérol. Leur rôle est d’empêcher la formation de plaques d’athérosclérose sur la paroi des artères. “Les HDL apportent au foie le surplus de cholestérol accumulé dans les organes afin qu’il y soit éliminé.”
  • Les lipoprotéines de faible densité (LDL) : elles font référence au “mauvais” cholestérol. “A l’inverse des HDL, ces protéines distribuent l’excès de cholestérol aux différents organes, ce qui favorise le dépôt lipidique sur la paroi des artères et donc l’apparition de plaques d’athérosclérose.”

Un bilan sanguin permet de contrôler son taux de cholestérol. Le taux de cholestérol total correspond aux taux de HDL et de LDL, ainsi qu’à 1/5 du taux de triglycérides. Ce taux est considéré comme “normal” s’il est inférieur à 2 g / L de sang. Mais cette norme varie en fonction de l’état général du patient et de certains facteurs tels que le diabète, l’hypertension artérielle, l’obésité, le tabagisme, etc.

Plus précisément, le taux de LDL ne doit pas dépasser 1,6 g / L. Et pour une protection optimale du cœur optimale, le taux de cholestérol HDL doit être supérieur à 0,45 g / L.

Pour améliorer vos niveaux de cholestérol sanguin, voici ce que préconise la cardiologue.

Opter pour un régime végétarien 

1/5
Mauvais cholestérol : 5 habitudes pour le réduire selon une cardiologue

Le meilleur moyen de prévenir le mauvais cholestérol serait de “passer à un régime à base de plantes”, a déclaré la Dr Cho. Cela signifie une alimentation variée composée principalement de protéines végétales (comme les haricots ou les légumineuses) et beaucoup de fibres solubles, qui permettent d’éliminer le cholestérol de l’organisme en se fixant dessus. “Au moins 30 grammes de fibres solubles peuvent vraiment réduire votre cholestérol”, a insisté la cardiologue.

Pratiquer une activité physique

2/5
Mauvais cholestérol : 5 habitudes pour le réduire selon une cardiologue

Le manque d’exercice physique peut avoir “un impact dramatique sur votre bon cholestérol et vos triglycérides”, a déclaré la Dr Cho. Les médecins recommandent de faire chaque jour au moins 30 minutes d'exercice d'intensité modérée

Maintenir un poids santé

3/5
Mauvais cholestérol : 5 habitudes pour le réduire selon une cardiologue

Surpoids et obésité augmentent la quantité de LDL dans le sang, le mauvais cholestérol. 

“L'excès de graisse corporelle affecte la façon dont votre corps utilise le cholestérol et ralentit la capacité de votre corps à éliminer le cholestérol LDL de votre sang”, a expliqué la cardiologue.

Limiter l’alcool

4/5
Mauvais cholestérol : 5 habitudes pour le réduire selon une cardiologue

Consommer régulièrement de l’alcool peut augmenter les triglycérides et le mauvais cholestérol LDL, tout en abaissant le bon cholestérol. “Les personnes qui boivent beaucoup d'alcool, parce que l'alcool est fabriqué à partir de sucre, ont des triglycérides très élevées”, a déclaré la Dr Cho. “Et des triglycérides très élevés augmentent votre risque de diabète, de pancréatite”. La cardiologue souligne également que des triglycérides élevées chez les femmes est particulièrement problématique car cela augmente leur risque d'accident vasculaire cérébral. 

Elle conseille donc de boire avec modération, “c'est-à-dire pas plus de deux verres par jour pour les hommes ou un verre par jour pour les femmes”.

Arrêter le tabac

5/5
Mauvais cholestérol : 5 habitudes pour le réduire selon une cardiologue

La cigarette augmente aussi le mauvais cholestérol et les triglycérides, tout en abaissant le bon cholestérol. Par ailleurs, les toxines contenues dans le tabac endommagent les parois des vaisseaux sanguins, ce qui contribue à l'athérosclérose (durcissement des artères), augmentant encore plus le risque de maladie cardiaque. “Fumer est vraiment l'une des pires choses que nous puissions faire, non seulement pour votre cœur, mais aussi pour votre cerveau et vos poumons”, a insisté la cardiologue. 

Sources

https://www.fedecardio.org/je-m-informe/le-cholesterol/#:~:text=Les%20dangers%20de%20l'exc%C3%A8s,et%20les%20accidents%20cardio%2Dvasculaires. 

https://my.clevelandclinic.org/podcasts/health-essentials/how-to-lower-your-cholesterol-with-dr-leslie-cho 

https://www.eatthis.com/news-best-habits-to-lower-cholesterol/ 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.