Pourquoi l'activité physique réduit-elle le cholestérol ?

Pour lutter contre l’excès de cholestérol, l’activité physique est indispensable, que l’on suive ou pas un traitement anticholestérol. En parallèle, il faut rééquilibrer son alimentation.

Publicité

© Istock

Mauvais cholestérol et risques pour la santé

20 % de la population française présente une hypercholestérolémie. Cela signifie que ces personnes ont trop de lipoprotéines de faible densité ou LDL, ce fameux mauvais cholestérol qui favorise les maladies cardiovasculaires comme l’hypertension artérielle, l’insuffisance cardiaque, l’athérosclérose, la maladie coronarienne, l’AVC (Accident Vasculaire Cérébral) ou encore l’infarctus du myocarde. Afin de réagir en cas d’excès de LDL pour protéger sa santé, il est nécessaire de contrôler son taux de cholestérol de façon régulière par le biais d’une analyse de sang.

Publicité
Publicité

Comment réduire le cholestérol ?

Une bonne hygiène de vie est fondamentale pour réduire le taux de mauvais cholestérol et vivre en bonne santé. Cela signifie qu’il faut :
- adopter une alimentation équilibrée ;
-
consommer de l’alcool avec modération ;
- ne pas fumer ;
- pratiquer régulièrement une activité physique.

La pratique d’une activité physique est en lien direct avec le traitement du cholestérol. En effet, cela permet d’augmenter le taux de HDL (lipoprotéines de haute densité) ou bon cholestérol. Le HDL protège l’organisme contre les maladies cardiovasculaires. En parallèle, l’activité physique pratiquée avec régularité fait baisser le taux LDL et le taux de triglycérides, car pour fonctionner à plein régime, l’organisme utilise le cholestérol. Pour en tirer tous les bénéfices, l’idéal est d’opter pour un sport à sa portée, et de le pratiquer le plus fréquemment possible (marche, natation, course à pied, vélo, gymnastique, etc.).

 
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X