Cholesterol : 6 erreurs a ne plus faire selon le CDC

Le cholestérol est un lipide indispensable à votre organisme. Il entre dans la composition des membranes des cellules et sert à la synthèse de nombreuses hormones. Principalement fabriqué par le foie, il peut aussi provenir de l’alimentation. Toutefois, attention, il a des effets néfastes sur le corps lorsque sa concentration dans le sang est trop importante. Les Centers for Disease Control and Prevention (CDC), agences fédérales américaines chargées de la protection de la santé publique, vient de détailler les habitudes et erreurs que vous devriez bannir pour éviter un taux de cholestérol trop élevé. On vous les liste dans ce diaporama. 

Cholestérol : quand s’inquiéter ?

Deux protéines sont chargées du transport du cholestérol dans l’organisme, via le sang. Il s’agit de :

  • Le LDL (Low Density Lipoprotein) : il conduit le cholestérol vers les tissus et les organes qui en ont besoin. Si de grandes quantités sont présentes dans le sang, elles se déposent petit à petit sur la paroi des artères et forment des plaques d’athérosclérose. Il est ainsi surnommé « mauvais cholestérol ».
  • Le HDL, High Density Lipoprotein : son rôle est de ramener le cholestérol en excès jusqu’au foie afin qu’il soit éliminé. Appelé bon cholestérol, il a empêché le développement de la formation de plaques d’athérosclérose et protège des maladies cardiovasculaires.

"Le taux de cholestérol total correspond aux taux de cholestérol HDL et LDL, ainsi qu’à 1/5 du taux de triglycérides. On considère que ce taux total est « normal » lorsqu’il est inférieur à 2g/L tout en sachant que cette « norme » varie selon l’état général d’une personne et de certains facteurs tels que les antécédents personnels et familiaux de maladie cardio-vasculaire, le diabète, l’hypertension artérielle, l’obésité, le tabagisme", explique la fédération française de cardiologie.

Dans le détail, il est recommandé que le taux de mauvais cholestérol ne soit pas supérieur à 1,6 g/L "mais ce chiffre peut être revu à la baisse par un professionnel de santé en fonction du sexe du patient, de son âge, de son indice de masse corporelle (poids/taille²), de ses antécédents familiaux cardio-vasculaires, ainsi que des autres facteurs de risque connus (diabète, hypertension artérielle, maladie rénale ou thyroïdienne, prise de médicaments…)", rappelle l’association. Par contre, le taux de bon cholestérol doit dépasser 0,45 g/L.

Avoir un excès de cholestérol LDL chronique est dangereux pour la santé. Cela détériore les artères et augmente entre autres les risques de crises cardiaques, caillots et AVC.

> De plus en plus de femmes renoncent à la chirurgie esthétique et utilisent cette pilule à la place.

Sources

https://www.cdc.gov/cholesterol/prevention.htm

https://www.cdc.gov/cholesterol/myths_facts.htm

https://fedecardio.org/je-m-informe/le-cholesterol/

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.