Gros ventre chez l'homme : 3 maladies en cause

Les hommes ont souvent tendance à prendre du ventre lorsqu’ils grossissent. Ce syndrome de la bedaine (ou syndrome métabolique) est médicalement diagnostiqué en fonction de plusieurs critères. Mais avoir un gros ventre peut avoir des origines diverses. Parmi elles, on retrouve diverses maladies et le diabète en fait partie.
Istock

Pourquoi les hommes présentent un gros ventre

Il est fréquent, en vieillissant, de voir les hommes grossir au niveau du ventre. Si, chez les femmes, les graisses sont essentiellement stockées au niveau des hanches et des cuisses, chez l’homme c’est au niveau du ventre qu’elles se concentrent. L’explication de ce phénomène est hormonale. Chez les femmes, les œstrogènes interviennent sur les gènes qui vont favoriser le stockage au niveau des cuisses, tandis que chez l’homme, la testostérone favorisera la graisse abdominale.

Le syndrome métabolique

Le syndrome métabolique (ou syndrome de la bedaine) est un ensemble d’éléments qui se traduisent par le développement du ventre chez un homme sédentaire (ne pratiquant pas d’activité physique). Concrètement, on dit d‘une personne qu’elle présente un syndrome métabolique lorsqu’on retrouve au moins trois des paramètres suivants : - un tour de taille supérieur à 80 cm chez les femmes et à 94 cm chez les hommes ; - un niveau de la tension artérielle supérieur à 13/8,5 ; - un taux de glycémie excessif (supérieur à 1,10 g/l) ; - un taux de triglycérides trop élevé (supérieur à 1,50 g/l) ; - un taux de HDL cholestérol (ou bon cholestérol) inférieur à 0,50 g/l chez la femme et à 0,40 g/l chez l’homme.

Une mauvaise hygiène de vie responsable du gros ventre

Ainsi, la présence d’un gros ventre chez l’homme est très largement influencée par l’hygiène de vie (mais c’est aussi valable chez la femme). Il suffit de combattre les facteurs de risque qui viennent d’être évoqués pour diminuer les risques de développer un gros ventre. Cela passe notamment par la pratique régulière d’une activité physique (c’est la régularité qui est essentielle) et l’adoption d’une alimentation saine. Cela suppose de limiter sa consommation de graisses saturées et d’acides gras trans (qu’on retrouve notamment dans les plats cuisinés industriels) et de privilégier les fruits et légumes frais ainsi que les produits de la mer au détriment de la viande rouge.

Autres maladies responsables d’un gros ventre

Le diabète est une des maladies qui peut expliquer la présence d’un gros ventre. Ces deux problèmes sont généralement liés : une prise de poids, due à une mauvaise alimentation (trop grasse et/ou trop sucrée), favorise aussi bien la prise de poids que la survenue d’un diabète. Par la suite, le diabète entretient le gros ventre. L’hypothyroïdie explique elle aussi certains gros ventres. Même si ce sont surtout les femmes qui sont concernées, les hommes aussi peuvent être touchés. Les troubles hormonaux qui résultent de cette maladie (notamment une production excessive de cortisol) perturbent l’organisme qui va stocker plus facilement la graisse au niveau abdominal. Inversement, l’hyperthyroïdie peut elle aussi provoquer un gros ventre en suractivant le processus de stockage ou en occasionnant des difficultés pour éliminer la graisse.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.