Sommaire

Qu'est-ce que Dossier Médical Personnel ?

Le DMP, puisque c'est le diminutif que nous entendrons le plus probablement, est un dossier médical totalement dématérialisé. Hébergé de manière unique sur Internet, il rassemble toutes les informations nécessaires à la coordination des soins, pour le bénéfice du patient.

"Toutes informations médicales importantes pour notre suivi pourront y être notées par les différents acteurs de santé : résultats de prises de sang, comptes-rendus opératoires, allergies à certains médicaments...", explique Jeanne Bossi, secrétaire générale de l'ASIP santé. "Il sera même possible d'y enregistrer des clichés radiologiques ou des échographies."

Bref, consulter son dossier médical sera à terme aussi facile et sécurisé avec le DMP que de consulter ses relevés de compte en ligne.

DMP : un numéro d’immatriculation par patient !

À l'occasion d'une consultation banale, votre médecin (médecin traitant ou spécialiste), à condition qu'il soit équipé d'un logiciel compatible, vous proposera d’ouvrir votre DMP (Dossier Médical Personnel). Après vous en avoir expliqué le fonctionnement et recueilli votre accord, il entrera vos prénom, date de naissance, numéro de sécurité sociale, dans son ordinateur afin de calculer votre Identifiant National de Santé.

"Il s'agira d'un numéro à 22 chiffres, différent du numéro de Sécurité sociale, car la Commission Informatique et Liberté a jugé que celui-ci n'était pas assez sécurisé.

Toutefois, la personne n'aura pas à le retenir : ce numéro permettra juste au logiciel d'attribuer avec certitude les bonnes informations à la bonne personne", explique Jeanne Bossi, secrétaire générale de l'ASIP santé. C'est ce numéro qui sera reconnu par les logiciels des différents acteurs de santé que vous rencontrerez et qui leur permettra de communiquer.

Vous pourrez vous connecter à votre DMP de n’importe quel ordinateur

Une fois votre Identifiant national de Santé (INS) calculé, vous pourrez accéder à votre DMP (Dossier Médical Personnel) avec votre professionnel de santé. Puis très rapidement, grâce à un service national, un numéro d'identifiant et un mot de passe vous seront adressés. Ils vous permettront de vous connecter sur votre espace à partir de n'importe quel ordinateur.

"De leur côté, les professionnels de santé ne pourront y accéder sans votre accord", précise Jeanne Bossi, secrétaire générale de l'ASIP santé. "Si la personne est inconsciente, les médecins du SAMU et des services d'urgence pourront toutefois obtenir l'INS à partir de la carte vitale, selon des modalités encore à l'étude. Mais de toutes façons, pour le moment, ils parviennent à soigner, sans forcément avoir tous les antécédents du patient sous les yeux. Ils commenceront donc par dispenser les soins et s'occuperont de l'INS ensuite !"

Quand le DMP sera-t-il lancé?

"Le dispositif du DMP (Dossier médical personnel) sera opérationnel à l'échelon national à partir du 10 décembre 2010, et nous faisons tout pour que les professionnels de santé soient alors équipés d'un logiciel compatible", déclare Jeanne Bossi, secrétaire générale de l'ASIP santé.

"Nous avons prévu une première phase de 3 ans (2010-2013) au cours de laquelle nous suivrons de très près la mise en route de ce projet : les difficultés rencontrées, les améliorations à apporter.

Toutefois, dès décembre prochain, l'hébergeur (le consortium Atos-La Poste), se tiendra prêt à mettre à la disposition de tous ce service national."

Le DMP sera-t-il obligatoire?

"Non. Contrairement à ce qui était prévu dans la première loi de 2004 sur le DMP, le remboursement des soins ne sera pas du tout dépendant du fait que la personne accepte ou refuse de bénéficier du DMP", insiste Jeanne Bossi, secrétaire générale de l'ASIP santé. "Tout le système est conçu sur la base du volontariat." D'ailleurs, le médecin devra obtenir votre consentement pour vous délivrer un Identifiant national de santé.

De même, à chaque consultation ou examen, vous devrez dire si vous acceptez que le médecin ou la secrétaire médicale y accède.

À quoi ça sert vraiment le DMP ?

Le Dossier médical personnel ? "C'est un outil au service de la coordination et donc de la qualité des soins", explique Jeanne Bossi, secrétaire générale de l'ASIP santé. En effet, ce dossier dont le patient est maître, lui permet de mieux s'impliquer dans sa santé, d'une part. I l permet aux différents intervenants de mieux communiquer entre eux, d'autre part.

Fini les lettres du médecin à son confrère égarées, les examens que le labo oublie de faxer au médecin traitant. Désormais, la globalité des informations sur un patient sera disponible à tout moment. Qui plus est, ce dossier dont le coût de fonctionnement s'élève à 1 € par an et par personne, peut être une source d'économie en évitant la répétition inutile de certains examens.

DMP : tous les professionnels de santé seront-ils équipés ?

"Tous ceux qui le souhaitent seront équipés du Dossier médical personnel (DMP) : aussi bien les médecins que les kinésithérapeutes, orthophonistes, radiologues, etc. En revanche, des habilitations particulières, indépendamment des choix du patient, sont prévues pour accéder à certaines informations, en fonction des spécialités", répond Jeanne Bossi, Secrétaire générale de l'ASIP santé.

Et remplir le DMP ne devrait pas leur demander plus de travail. Prenons l'exemple d'un résultat d'analyse de sang : aujourd'hui il est tapé sur ordinateur par une secrétaire médicale. Demain, si le laboratoire est équipé d'un logiciel ad hoc, il suffira d'un simple clic pour que ce document saisi soit transféré sur votre DMP. Idem pour les images médicales : elles pourront être envoyées, sous forme de fichiers, vers votre espace dédié.

DMP : Quel intérêt pour les personnes âgées ?

On a tous une mère ou une grand-mère prise en charge par plusieurs professionnels de santé… Le DMP peut paraître idéal pour le suivi des soins d’un aîné. Seulement voilà pas si facile s’il ou elle ne maîtrise pas Internet…

Pas de souci, répond Jeanne Bossi, secrétaire générale de l'ASIP santé : "A partir du moment où le patient donne son accord, le professionnel pourra consulter le DMP et entrer les données utiles aux autres, à condition bien sûr qu'il soit équipé du logiciel compatible. L'hospitalisation à domicile est l'un des domaines où le DMP sera le plus utile."

Quel lien entre le DMP et télémédecine ?

La télémédecine est la communication d'information médicale à distance. "Avec le Dossier Médical Personnel, différents médecins peuvent avoir accès en même temps aux mêmes informations sur un patient donné, à condition, toujours, que celui-ci soit d'accord. Ils ont donc la possibilité de se réunir même s'ils sont éloignés les uns des autres", explique Jeanne Bossi, secrétaire générale de l'ASIP santé. Un point important alors même que la désertification médicale, et les fermetures d'hôpitaux obligent les patients à s'éloigner de plus en plus de leur domicile pour se faire soigner.

Quels sont les autres intérêts du DMP ?

Sur votre Dossier Médical Personnel, il sera possible par exemple "d'indiquer si vous êtes favorable ou non au don d'organe, si vous faites des allergies médicamenteuses, si vous êtes hémophile, ou diabétique. Mais vous pourrez également y trouver les dates de rappels de vos vaccinations ou les mammographies à renouveler.

Peut-être même, dans l'avenir, pourriez-vous recevoir une alerte vous indiquant le moment de prendre rendez-vous", explique Jeanne Bossi, secrétaire générale de l'ASIP santé.

Quoi qu'il en soit, vous devriez toujours avoir la faculté de masquer ou de retirer de votre dossier les informations que vous ne souhaitez pas faire apparaître.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

mots-clés : Carte des allergies
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.