8 maladies qui peuvent vous tuer en quelques heures

L’espérance de vie est un sujet qui passionne le public comme les scientifiques. D’ailleurs, de nombreux chercheurs se penchent sur les secrets des centenaires par exemple. Aujourd’hui, on sait qu’il est recommandé d’adopter un mode de vie sain pour espérer vieillir en bonne santé. Régime alimentaire équilibré, activité physique, pas de tabac, pas trop d’exposition au soleil et au polluants… De nombreux conseils permettent d’écarter certaines maladies mortelles. Si la médecine nous a permis d’augmenter considérablement notre espérance de vie, des disparités existent encore…

Espérance de vie : mieux vaut vivre en ville

Une récente étude réalisée par Emmanuel Vigneron, spécialiste des déserts médicaux et chercheur en géographie et aménagement sanitaire à l’université de Montpellier a mis en avant les inégalités entre les populations rurales et urbaines. En effet, dans ce rapport commandé par l'Association des maires ruraux de France (AMRF), il est démontré que l’accès aux soins entre les urbains et les ruraux était bien différent. Pour être plus précis, Emmanuel Vigneron explique que “les habitants du rural vivent 2 ans de moins que ceux des villes.” Un écart important dû entre autres aux nombreux déserts médicaux qui subsistent dans certaines régions et départements. Le chercheur va plus loin et affirme que “le risque de mourir est 12% plus fort pour un homme résidant en milieu rural qu’en ville.” Une urgence sanitaire selon de nombreux experts en santé.

Vivre centenaire : une zone bleue au Costa Rica

C’est l’une des zones bleues située sur le planète, la région Nicoya au Costa Rica recense de nombreux centenaires. Dans cette péninsule du nord-ouest du pays d’Amérique centrale, on dénombre plus de 1 010 Costariciens âgés de plus de 90 ans qui forment une zone bleue. Le calme et la douceur de vivre font partie intégrante de cette région du monde où les habitants mangent local et bougent tous les jours. Seul bémol selon les démographes ? Les nouvelles générations qui consomment de la nourriture plus riche et calorique. Ainsi, cette zone bleue pourrait disparaître d’ici 20 à 30 ans. D’autres zones bleues ont été répertoriées par la National Geographic Society, basée à Washington : Loma Linda en Californie (États-Unis), Icaria en Grèce et Okinawa au Japon. Des modèles à suivre pour espérer devenir centenaires.

Si l’espérance de vie d’un homme est de 79,2 ans et de 85,3 ans pour les femmes en France, certaines maladies peuvent l'écourter de manière brutale. Medisite revient sur 8 pathologies mortelles.

La dengue : une détresse respiratoire mortelle

1/8
8 maladies qui peuvent vous tuer en quelques heures

La dengue est une maladie qui se transmet par la piqûre d'un moustique tigre femelle infectée, selon le site de l'OMS. Au stade normal elle cause des symptômes de types grippaux (forte fièvre, céphalées, courbatures...). En revanche une dengue dîte "sévère" peut causer des complications "dues à une fuite plasmatique, une accumulation liquidienne, une détresse respiratoire, des hémorragies" entraînant la mort dans les 24 à 48 heures, ajoute l'OMS.

L'infarctus du myocarde : la mort des cellules du coeur

2/8
8 maladies qui peuvent vous tuer en quelques heures

Mal dans le bras gauche, l'impression d'étouffer, douleurs aux coeur... Lorsque ces symptômes persistent ils peuvent être le signal d'alarme d'un infarctus. Cette atteinte cardiaque est le résultat d'une obstruction du muscle du coeur appelé "myocarde" entraînant la mort des cellules de ce dernier qui manque d'oxygène. L'artère étant bouchée un caillot peut se former. Si la taille de ce dernier est trop importante et obstrue complètement l'artère cela peut causer une morte subite, prévient la Fédération française de cardiologie.

AVC : le décès en quelques heures

3/8
8 maladies qui peuvent vous tuer en quelques heures

En France, 140 000 à 150 000 personnes sont victimes d'un AVC toutes les quatres minutes, selon la Fédération française de cardiologie (FFC). Cet accident cérébral survient lorsqu'une artère du cerveau est bouchée ou rompue. Dans le cas où le vaisseau est brisé à l'intérieur du cerveau cela entraîne une hémorragie et un risque de destruction des cellules cérébrales. La FFC explique que si la taille de la zone touchée est trop importante on peut craindre un décès en quelques heures d'où la nécessité d'être soigné à temps.

Embolie pulmonaire : un caillot qui bloque les poumons

4/8
8 maladies qui peuvent vous tuer en quelques heures

L'embolie pulmonaire est provoquée par un caillot qui empêche le sang d'alimenter les poumons qui ne font plus leur travail d'oxygénation. Le patient ressent un essouflement et une accélération du rythme cardiaque. La taille du caillot et le nombre d'artères bouchées peuvent provoquer des complications graves comme une syncope, une chute de tension brutale et parfois une mort subite, selon la Fédération française de cardiologie.

Méningite foudroyante chez les personnes faibles

5/8
8 maladies qui peuvent vous tuer en quelques heures

Maux de tête violents, vomissement, fièvre, raideur dans la nuque... Ces symptômes sont caractéristiques d'une ménignite. Cette inflammation de la partie qui entoure le cerveau et la moelle épinière doit être prise en charge le plus rapidement possible car elle peut être foudroyante surtout chez les patients les plus faibles (bébé, personnes âgées, malades...).

Choc anaphylactique : la destruction des organes vitaux

6/8
8 maladies qui peuvent vous tuer en quelques heures

Le choc anaphylactique est la forme la plus grave d'allergie. Le plus souvent il est causée par un agent allergène contenu dans un aliment, le vénin d'un insecte, des médicaments, le lait ou le latex. Les anticorps se fixent aux globules blancs et peuvent entraîner une détresse respiratoire, une accélération du rythme du coeur et des troubles digestifs qui détruisent les organes vitaux. Il est important de réagir dans les première heures car un cas sévère peut être mortel.

Septicémie foudroyante : une personne meurt toutes les 3 secondes

7/8
8 maladies qui peuvent vous tuer en quelques heures

Dans le monde une personne décède toutes les 3-4 secondes d'une complication de septicémie, selon l'Institut Pasteur. Cette maladie fait partie des urgences immédiates à traiter car elle peut entraîner la mort dans le cas où elle est foudroyante. La septicémie est une infection locale évoluant dans le sang. Le système immunitaire entier est obligé de se battre provoquant des inflammations et des réactions brutales comme la tachycardie ou l'insuffisance respiratoire.

Choléra : une infection mortelle à cause d'un aliment contaminé

8/8
8 maladies qui peuvent vous tuer en quelques heures

Elle ressemble à une maladie d'un autre temps et pourtant... Aujourd'hui encore 3 à 5 millions de personnes sont touchées par le choléra. Cette infection qui cause une diarrhée aigüe, des vomissements entraîne une déshydratation sévère pouvant tuer en quelques heures seulement. Apparue au 17e siècle en Inde, le choléra est provoquée par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés par la bactérie Vibrio Cholerae.

Sources

https://www.ined.fr/fr/tout-savoir-population/chiffres/france/mortalite-cause-deces/esperance-vie/

https://www.amrf.fr/

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.