Crises d’épilepsie et tumeur du cerveau

Les crises d’épilepsie sont comparables à des courts-circuits qui surviennent au niveau des connexions entre les neurones. Ces crises durent environ 2 minutes au cours desquelles le patient perd conscience et s’effondre avant de convulser (raideur et mouvements saccadés et involontaires des bras et des jambes). Cette chute s’accompagne d’une émission d’urine, d’une morsure de la langue et d’une perte de mémoire immédiate. Les tumeurs du cerveau, elles, sont des cancers qui se développent à l’intérieur du cerveau. Elles peuvent toucher n’importe quelle zone cérébrale et donc entraîner des symptômes variables en fonction de la région concernée.

Tumeur au cerveau : symptômes

Lorsque la tumeur cérébrale prend du volume, elle est susceptible de comprimer certaines zones du cerveau (notamment en cas de tumeur se développant à la surface du cerveau) et d’affecter des neurones. Cela peut donc parfois se traduire par des crises d’épilepsie lorsque la sensibilité des cellules neuronales est modifiée. Ainsi, en cas de tumeurs cérébrales, des crises d’épilepsie peuvent faire leur apparition chez des personnes qui jusque-là n’en avaient jamais fait. Elles constituent dès lors un symptôme qu’il ne faut pas négliger.

> Un expert santé à votre écoute !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.