L'envie fréquente d'uriner, principal symptôme de l'adénome de la prostate ?

Dans le langage médical, on parle de pollakiurie pour qualifier une fréquence excessive des mictions. Chez l'homme, ce symptôme, parfois gênant à vivre au quotidien, conduit souvent les médecins à rechercher la présence d'un adénome de la prostate. Il s'agit d'une augmentation du volume prostatique qui est essentiellement due à l'âge et qui, de fait, exerce une pression supplémentaire sur la vessie. Plus l'hypertrophie est importante, plus le patient ressent des besoins impérieux d'aller aux toilettes régulièrement.

Quels sont les autres symptômes de l'adénome de la prostate ?

Outre le fait d'uriner trop souvent, l'adénome de la prostate se manifeste par d'autres anomalies de la miction : douleurs, diminution de la force du jet d'urine, vidange incomplète de la vessie, mictions hachées, fuites urinaires, incapacité à uriner… C'est généralement l'accumulation de ces troubles urinaires qui conduisent les hommes à consulter un urologue pour se faire dépister. Il arrive également que l'hypertrophie de la prostate engendre des troubles sexuels avec un éjaculât moins volumineux. Le diagnostic est alors établi par un toucher rectal ainsi que par des analyses urinaires pour écarter la piste d'une simple infection urinaire.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.