Cancer : les signes qui doivent alerter
Publié le 09 Décembre 2009 par Aurélie Blaize, journaliste santé | Mis à jour le 10 Août 2018 par Marion Guérin, journaliste santé
Validé par : Dr Françoise May-Levin, Cancérologue, Cancérologue conseil à la Ligue contre le cancer

Quelles sont les analyses en cas de suspicion ?

© IstockSi aucun marqueur sanguin ne peut, seul, dépister un cancer (sauf dans le cas des leucémies), certains dosages peuvent mettre sur la piste d’une tumeur.

Publicité
Publicité

Par exemple : - le dosage du PSA (antigène spécifique de la prostate) peut aider à dépister précocement un cancer de la prostate - le dosage du bêta-HCG peut influencer le diagnostic d’un cancer du testicule - le dosage de l’ACE (antigène carcino-embryonnaire) peut aider à rechercher un cancer du côlon ou du rectum - le dosage de l’alpha-fœtoprotéine peut faciliter le dépistage précoce d’une tumeur au foie - Le dosage des hormonescalcitonine et thyroglobuline peut être utilisé pour le cancer de la glande thyroïde.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X