Dentifrice, détergeant, talc, vernis…: ils favoriseraient le cancer

Publié le 09 Juillet 2019 à 14h05 par Emmanuelle Jung, journaliste santé
Validé par : Dr Olivier Dubreuil, cancérologue au Groupe Hospitalier Diaconesses-Croix Saint Simon à Paris.
Attention, ces produits quasi indispensables favorisent sans doute le cancer ! Déodorants, talc, dentifrices, autobronzants, mais aussi dégraissants ménagers, produit lave-vitre, détergents, vernis à ongles ou encore bougies… Certains produits pourraient favoriser la survenue de cancers de par leurs composés cancérigènes. On fait le point avec le Dr Olivier Dubreuil, cancérologue.

Dentifrice, détergeant, talc, vernis…: ils favoriseraient le cancer© Istock

Notre environnement quotidien joue un rôle majeur dans la survenue de cancers. Certains composés chimiques présents dans l’habitat, les produits ménagers et cosmétiques apparaissent aujourd’hui comme d’importants facteurs de risque, et ce particulièrement, dans la survenue de cancers du sein.

"Certains produits contenant des composés cancérigènes ont été retirés du marché pour cette raison, nous explique le Dr Olivier Dubreuil, cancérologue rattaché au Groupe Hospitalier Diaconesses-Croix Saint Simon à Paris. Néanmoins, d'autres résistent et se trouvent toujours dans les rayons des supermarchés. S’ils peuvent susciter le doute, aucune preuve n’a toutefois permis de les incriminer directement".

Sur le banc des accusés figurent depuis longtemps les déodorants, pourvus de sels d’aluminium. Pourtant, ces derniers ne sont pas les seuls à avoir suscité la polémique. "Un rapport présenté en 2008 aux députés européens par le professeur Andreas Kortenkamp, responsable du service de toxicologie de l’université de Londres et spécialiste de cette question, met de nombreuses autres substances chimiques en accusation", partage de son côté le Dr Bérengère Arnal-Morvan, gynécologue-obstétricienne, au sein de son livre Anticancer du sein (éd. Eyrolles). Loin d’être brève, la liste comprend entre autres les insecticides, conservateurs, alkylphénols (composé industriel) ou encore certaines substances que l’on retrouve dans nos crèmes solaires.

Le Pr Kortenkamp y souligne par ailleurs qu’un nombre restreint de ses produits ont été dûment évalués en ce qui concerne leur sécurité et leur toxicité. Tours d’horizon des produits destinés à l’hygiène, soupçonnés d’être liés à la survenue de cancers.

Produits ménagers : des composés toxiques et irritants

Le tabac n’est pas le seul à favoriser le cancer du poumon. L’exposition à certains produits d’entretien peut mettre en péril vos organes respiratoires.

Et pour cause, la plupart des produits d’entretien pour la maison contiennent des composés toxiques et irritants. "Les produits ménagers peuvent émettre des composés organiques volatils, détaille l’Asef (Association santé environnement France) dans un rapport publié en 2017. Certains d’entre eux, comme le benzène et le formaldéhyde sont reconnus comme cancérigènes. On les trouve dans les détergents, les dégraissants, les solvants, les lave-vitres classiques mais aussi dans les bougies parfumées, les parfums d’intérieurs et l’encens".

Si, en principe, une exposition à ces produits ménagers ne génèrent qu'une irritation des voies respiratoires, une exposition sur le long terme peut être plus dangereuse. "Une étude de 2010 suggère que les produits d’entretien et les rafraichisseurs d’air intérieurs contribueraient aux cancers du sein", poursuit l’association.

Pour éviter les risques, vous pouvez vous rabattre sur des solutions d’entretien moins agressives. Vinaigre blanc (pour laver les vitres), bicarbonate de soude, savon noir, lingettes microfibres… Les remèdes de nos grands-mères prennent tout leur sens aujourd’hui !

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X