Cancer du poumon : ce simple geste avec vos doigts peut le révéler

Et si le cancer du poumon pouvait être dépisté… grâce à vos doigts ? Le test de Schamroth, visant à détecter l’hippocratisme digital, peut aussi vous mettre sur la piste d’un cancer.

Avec 46 363 nouveaux cas estimés en 2018, et 33 117 décès, le cancer du poumon est un des plus meurtriers. Son pronostic est plutôt sombre, puisque seuls 17 % des patients sont encore en vie après cinq ans. Il est donc essentiel de le diagnostiquer au plus tôt, pour accroître ses chances de survie.

Et justement, une infirmière en oncologie britannique rappelle au Huffington Post qu’un petit test simple, à effectuer chez soi, peut nous mettre sur la piste d’un éventuel cancer. Et celui-ci ne prend que quelques secondes ! Appelé “test de Schamroth”, il consiste à coller la partie supérieure de ses index l’une contre l’autre - l’ongle gauche contre l’ongle droit, et de les observer.

Cancer du poumon : le test de Schamroth peut vous aider à le dépister

Si vous êtes en bonne santé, vous devez distinguer un petit espace en forme de losange entre vos cuticules. Si aucun espace n’apparaît, c’est peut-être le signe d’un hippocratisme digital (ou “clubbing”), une déformation des dernières phalanges qui ont tendance à s’épaissir et s’élargir. Elles prennent alors la forme de baguettes de tambour, avec des ongles d’aspect bombé et luisant.

Or l’hippocratisme digital est bien souvent le signe d’une maladie beaucoup plus grave. Selon Cancer Research UK, il s’agit d’un symptôme relativement courant de certains types de cancer du poumon, dans la mesure où 35 % des patients le présentent. Parmi ces cancers, on peut citer le cancer du poumon à petites cellules, forme la plus répandue de la maladie (elle concerne 87 % des patients).

“La plupart des personnes atteintes d’un cancer du poumon ne savent pas que leurs doigts sont en train de se déformer, à moins qu’on ne leur ait dit qu’il s’agit d’un signe spécifique à surveiller”, explique Emma Norton, infirmière spécialisée en oncologie chez BUPA UK. “Mais le test de Schamroth est un moyen très facile de dépister d’éventuelles maladies sous-jacentes”.

Hippocratisme digital : les doigts se déforment progressivement

La spécialiste précise que ce dernier “est utilisé par les professionnels de santé comme méthode partielle pour confirmer des pathologies, mais [que] vous pouvez aussi le réaliser vous-même”.

Les causes exactes de l’hippocratisme digital ne sont pas claire, mais selon l’institut britannique de recherche contre le cancer, il pourrait être dû au fait que les tumeurs produisent des hormones, qui elles-mêmes provoquent une accumulation de liquide dans les doigts.

Ce signe apparaît de manière progressive - c’est pourquoi il peut d’abord passer inaperçu. Le lit de l’ongle commence à devenir plus doux, et la peau qui l’entoure devient brillante. La courbure de l’ongle s’amplifie, puis les extrémités des doigts peuvent enfler et s’élargir.

Hippocratisme digital : il peut révéler d’autres maladies graves

Si le “clubbing” peut être la conséquence d’un cancer, il peut aussi être le signe d’une autre maladie. Cette déformation des doigts peut survenir en cas de problèmes pulmonaires, comme la pneumopathie, la tuberculose, la mucoviscidose, la dysplasie broncho-pulmonaire ou encore la bronchiolite oblitérante.

Elle peut aussi avoir pour origine une maladie cardiovasculaire, telle que la cardiopathie congénitale, l’endocardite infectieuse ou la fistule artério-veineuse pulmonaire. Les pathologies digestives peuvent aussi causer un hippocratisme digital. Parmi elles, on peut citer la maladie de Crohn, la cirrhose hépatique, l’hépatite chronique ou encore le cancer de l'œsophage.

Plus rarement, l’hippocratisme digital a été constaté dans le cadre de maladies cutanées, de neuropathies ou d’autres cancers comme celui de la thyroïde et du thymus. Dans tous les cas, une déformation de vos doigts doit vous pousser à consulter.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Cancer
Source(s):

Finger Clubbing: This Simple Test Could Warn You Of Lung Cancer, Huffington Post, 25 novembre 2019. 

Le cancer du poumon, Institut national du cancer.