On estime à 382 000 le nombre de nouveaux cas de cancers (incidence) et à 157 400 le nombre de décès (mortalité) en France, indique l'Institut National du Cancer. Les cancers les plus fréquents sont ceux de la prostate, du sein, du côlon-rectum et du poumon.

Si certains sont favorisés par des prédispositions génétiques, les cancers peuvent aussi être liés à notre mode de vie. On parle de facteurs de risque évitables. Ils vont concerner l'alimentation, l'alcool, le tabac ou encore la sédentarité.

Une nouvelle étude parue le 20 août 2022 au sein du Lancet s'est justement intéressée aux facteurs de risque des cancers. Selon les chercheurs, la moitié (44,4 % exactement) des décès dus aux cancers serait attribuables à trois facteurs de risque précis.

Cancer : tabac, alcool et obésité sont responsables de la moitié des décès

Selon cette nouvelle étude, près de la moitié des décès par cancer serait due à l'obésité, au tabac ainsi qu'à la consommation d'alcool.

Le tabagisme est devenu le principal facteur de risque, représentant 33,9 %, d'après des recherches portant sur 10 millions de personnes décédées d'un cancer. Nous savons que les fumeurs sont 15 à 30 fois plus susceptibles de développer un cancer du poumon ou d'en mourir que les personnes (comparé aux personnes qui ne fument pas).

Cancer : la fumée du tabac contient 7 000 substances chimiques dont 70 cancérigènes

En France, "le tabac est responsable de 75 000 décès, dont 45 000 par cancer, chaque année en France. Il constitue ainsi le facteur de risque évitable de cancer le plus important", estime l'Institut National du Cancer.

Et pour cause, la fumée du tabac contient 7 000 substances chimiques, dont 70 sont des cancérigènes connus : benzène, arsenic, chrome, goudrons, polonium... Ce sont ces substances-là qui favorisent le développement des cancers.

L'obésité augmente le risque de 13 cancers

L'obésité est le deuxième facteur mis en avant par les scientifiques. Selon Cancer Research UK, "des preuves scientifiques solides montrent que le surpoids ou l'obésité augmentent le risque de 13 types de cancer différents", à savoir :

  • Sein et intestin (deux des types de cancer les plus courants) ;
  • Pancréas, œsophage et vésicule biliaire (trois des cancers les plus difficiles à traiter) ;
  • Utérus et ovaire ;
  • Rein, foie et haut de l'estomac ;
  • Myélome (un type de cancer du sang) ;
  • Méningiome (un type de tumeur cérébrale) ;
  • Thyroïde.

En France, 54 % des hommes et 44 % des femmes de 18 à 74 ans sont considérés comme en surpoids ou obèses (soit un adulte sur deux). Chez ces personnes, on observe une augmentation des taux de plusieurs hormones. Ces facteurs sont notamment impliqués dans la prolifération de cellules cancéreuses.

Une alimentation saine pour réduire le risque d’obésité

Selon le site de l’assurance maladie Ameli, l’obésité et le surpoids sont principalement liés “à une alimentation trop riche et une activité physique faible”. Pour éviter cela, il est essentiel d’avoir une alimentation équilibrée. L’OMS (Organisation mondiale de la santé), détaille que, pour être sain, un régime alimentaire doit contenir :

  • Des fruits et des légumes : la dose recommandée par l’organisme est d’au moins 400 g (soit 5 portions) par jour.
  • Des légumineuses : parmi elles, on retrouve notamment les lentilles et les pois.
  • Des fruits secs.
  • Et des céréales complètes : l’OMS cite par exemple du maïs, du millet, de l’avoine, du blé et du riz brun non transformés.

Au contraire, il faut éviter la consommation de sel (pas plus de 5g par jour), de sucre et de matières grasses (moins de 30 % de l’apport énergétique total doit provenir de ces graisses). L’alcool est également à réduire au maximum, ainsi que les boissons sucrées et transformées. La viande rouge doit également être consommée sans excès.

Alcool : l'éthanol favorise les cancers

Enfin, parmi les trois responsables de la moitié des décès par cancer, l'alcool a aussi sa place.

L'alcool peut causer 7 types de cancer différents, dont le cancer du sein, de la bouche et de l'intestin.

"L’éthanol contenu dans les boissons alcoolisées est transformé dans l’organisme en composés favorisant le développement de cancers", détaille l'Institut National du Cancer.

Pourtant, le risque est largement sous-estimé par la population française : seuls 58,4 % des Français considèrent qu’une consommation modérée d’alcool augmente le risque de développer un cancer.

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Sources

https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(22)01438-6/fulltext

https://www.e-cancer.fr/Comprendre-prevenir-depister/Qu-est-ce-qu-un-cancer/Chiffres-cles

https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/healthy-diet

https://www.mangerbouger.fr/manger-mieux/a-tout-age-et-a-chaque-etape-de-la-vie/les-recommandations-alimentaires-pour-les-adultes

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.