Sommaire

Les forêts ont-elles le pouvoir de nous soigner ? Si la proximité ancestrale de l'Homme et de la forêt a été oubliée à l'ère industrielle, elle a été remise au goût du jour au Japon voici une quarantaine d'année. Dès 1982, l'agence forestière du Japon proposait les bains de forêt, Shinrin-Yoku, pour une bonne hygiène de vie : une promenade calme d'au moins 20 minutes en pleine forêt en respirant profondément. Au Japon, recouvert à 67 % par la forêt, ces promenades sylvatiques sont pratiquées et désormais réputées comme de véritables méthodes de relaxation. Les bienfaits des arbres et de la forêt sur la santé humaine ont été mis en lumière en 2018, par le japonais Qing Li, professeur à l'université de médecine de Tokyo et président de la société japonaise de sylvothérapie.

L'avènement d'une nouvelle science

Dans son livre Shinrin Yoku – L'art et la science du bain de forêt (éd. Firs, 2018), il condense l'ensemble des études scientifiques que lui et son équipe ont mené au Japon depuis 2004, démontrant le pouvoir des arbres sur la santé mentale et psychique : amélioration de la concentration, des capacités respiratoires, du rythme cardiaque, baisse de la tension artérielle, déminution du stress, renforcement du système immunitaire, prévention de certaines maladies liées au mode de vie... « Depuis 2004, des séries d’études ont été menées au Japon afin d’étudier les effets des bains de forêt (expériences de la nature en forêt) sur la santé humaine. Nous avons fondé une nouvelle science appelée 'sylvothérapie'. C’est une nouvelle science interdisciplinaire qui rentre dans les catégories des médecines alternative, environnementale et préventive, et qui recouvre les effets des milieux forestiers sur la santé humaine », présente Qing Li en 2019 dans la revue Santé Publique.

Les bains de forêts pour se protéger de certaines maladies

Peu connue, en France, la pratique tend toutefois à se développer. « Elle se développe ces dernières années, surtout dans les sociétés les plus industrialisées où se trouve le mal-être psychique et où le besoin de reconnexion à la nature apparaît de plus en plus nécessaire », explique Thierry Beaufort, formateur de profession, également sylvo-praticien et auteur de livre « Le pouvoir caché des arbres » (éd.du Dauphin, 2020). Comment explique-t-il les vertus du bain de forêt ? « Les arbres rejettent dans l'atmosthère des phytoncides, ces molécules qui les protègent de certaines bactéries, de parasites, des champignons ou autres éléments nocifs pour eux. Quand on se promène en forêt, on en bénéficie aussi. On les respire et elles pénètrent en nous par les pores de notre peau. Ces molécules nous permettent déviter certaines maladies. D'ailleurs, les bûcherons sont rarement malades ! », assure le sylvo-praticien qui propose aussi de nombreuses activités autour des arbres comme la sylvothérapie culinaire, créative ou récréative.

Entrer en connexion avec un arbre

Au-delà du bain de forêt, Thierry Beaufort aide ceux qui le souhaite, en groupe ou en individuel, à se connecter avec les arbres. « Il ne s'agit évidemment pas de faire un câlin à un arbre. On est très loin de ce cliché ! », lâche-t-il. Les arbres libèrent de l'énergie. En forêt, celle-ci circule entre les abres eux-mêmes et peut aussi passer de l'arbre à l'Homme. « Aller contre un arbre, sur son tronc, c'est un effet incroyable, c'est une énergie énorme ! Tant qu'on n'a pas eu ce contact physique avec un arbre, il est vraiment difficile d'en parler et de le comprendre. On ressent un sentiment de bien-être immédiat, le stress diminue d'un coup », assure le professionnel. Thierry Beaufort reconnaît qu'on vient souvent le voir pour surmonter un burn-out, un état dépressif, lutter contre le stress. « Mais on peut aussi traiter des maux de tous les jours grâce aux arbres, comme les maux de tête, les courbatures », poursuit le spécialiste.

Se connecter avec un arbre... Concrètement, comment faut-il s'y prendre ? « D'abord, on choisit son arbre. Il faut apposer sa main gauche, son front et sa main droite, sur le tronc de l'arbre. Il vous scanne et s'il y a un problème particulier, il vous renvoie une sensation, plus ou moins agréable, là où vous avez un problème. En fonction de cela, je sais alors quel arbre aller voir ensuite pour travailler le problème en question. Enfin, on entre en connexion avec un troisième arbre, pour se ressourcer en énergie », développe le sylvothérapeute. C'est ce qu'il appelle la « tree thérapie ». « Chaque arbre offre un bienfait qui lui est propre », assure-t-il.

Quels arbres pour quels bienfaits ?

Dans son livre, Thierry Beaufort détaille les combinaisons de connexions possibles pour lutter contre certains maux ou pathologies :

  • Contre les addictions : le noyer, le marronier et le pin
  • Contre la fatigue : le ginkgo biloba, le chêne et le pin
  • Contre le stress : le figuier, le tilleul et le cèdre
  • Contre les douleurs articulaires : le frêne, le bouleau et le pin

Le sylvo-praticien précise en outre les bienfaits propres à chaque arbre : l'aulne lutterait notamment contre les migraines et renforcerait les défenses immunitaires, le bouleau serait efficace contre les rhumatisme, le pin contre les rhumes, les bronchites ou encore l'asthme... « Il ne faut pas faire n'importe quoi, il est nécessaire d'être accompagné au moins les premières fois qu'on se connecte aux arbres, car cela peut être une expérience très forte avec des émotions bouleversantes qu'il est important de contrôler et de canaliser », recommande notre expert.

Les arbres peuvent-ils nous guérir de tout, de maladies plus graves comme un cancer ? « Les arbres ne font qu'atténuer les douleurs, pour l'instant ! Mais des chercheurs se penchent tout particulièrement sur l'if dans le cadre du traitement de certains cancers », poursuit Thierry Beaufort. Et si les arbres et les forêts ne font pas de miracles, la relaxation et le bien-être offerts lors d'une promenade en forêt sont précieux, pour la santé physique, mentale et accessibles à tous.

Sources

Le site de Thierry Beaufort : https://www.aupresdemonarbre.org/

L'article de Qing Li : https://www.cairn.info/revue-sante-publique-2019-HS1-page-135.html

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.