11 marques inclusives qui devoilent le vrai corps des femmes

À la télévision, sur les panneaux publicitaires, dans les pages des magazines… Pendant longtemps, le corps des femmes montré par les marques était lisse, uniforme, sans défaut. Mais, de plus en plus, les industries de la mode et de la beauté commencent à afficher une plus grande diversité des corps.

Couleurs de peau différentes, petits bourrelets, vergetures non-retouchées, cellulite, cicatrices, rides, os saillants… L’heure est à l’inclusivité ! Bien que l’enjeu diffère selon les marques - vraie prise de conscience éthique pour certaines, stratégie marketing pour d’autres - ces initiatives méritent tout de même d’être salué.

Dans ce diaporama, on vous liste 11 marques qui montrent le corps de la femme dans toute sa diversité. Des clichés inclusifs et inspirants.

Une jeune femme obèse sur deux est discriminée

Le manque de diversité dans la représentation des corps dans les publicités joue un rôle considérable dans la perception desdits corps, et notamment du surpoids ou de l’obésité, par l’inconscient collectif. Un récent sondage mené par l’Institut Odoxa pour la Ligue contre l’obésité montre que la grossophobie est extrêmement présente en France.

Sur les 11 827 personnes interrogées, une sur cinq subits ou a déjà subi des discriminations. Ce chiffre est encore plus élevé chez les obèses, qui sont 23 % à en souffrir actuellement. Cette enquête révèle également que les femmes sont plus susceptibles d’en être victimes que les hommes - et plus particulièrement les jeunes femmes. Ainsi, une jeune femme obèse sur deux est aujourd’hui victime de moqueries.

Des discriminations régulières, dans toutes les sphères de la vie

En outre, ces discriminations se manifestent de façon régulière dans le quotidien des personnes qui en sont victimes. Les trois quarts d’entre elles y sont confrontées au moins une fois par mois, et pour un quart, c’est au moins une fois par semaine. Là encore, les patients en situation d’obésité en souffrent davantage, puisque 70 % d’entre eux sont discriminés de façon hebdomadaire.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les remarques désobligeantes sur le poids ne surviennent pas qu’à l’école ou au travail, mais dans toutes les sphères de la vie. Ainsi, 50 % des discriminations ont lieu dans l’espace public, 45 % en milieu scolaire ou professionnel, 22 % dans le domaine familial et 19 % dans la sphère médicale.

L’obésité : une maladie chronique non-reconnue en France

La Ligue contre l’obésité rappelle que l’obésité n’est pas la conséquence d’une mauvaise hygiène de vie, d’un manque de volonté ou d’une addiction à la nourriture, mais bel et bien une maladie chronique, dont les causes peuvent être multiples : génétique, dysfonctionnement métabolique ou hormonal, perturbateurs endocriniens, traitements médicamenteux, traumatismes, aliments ultra-transformés, troubles du sommeil, enchaînement de régimes… Elle est d’ailleurs reconnue comme telle par l’Organisation mondiale de la Santé.

Pourtant, la France reste un des rares pays qui ne reconnaît toujours pas l’obésité comme une maladie. Pire encore, la nouvelle plateforme du gouvernement contre les discriminations ne cite, à aucun moment, le poids comme un critère possible de rejet social. “La grossophobie, aujourd’hui, c’est tabou”, déplore une porte-parole de l’association.

"La grossophobie, aujourd'hui, c'est tabou."

Journée mondiale contre l’Obésité : un challenge connecté et une journée de live

Pour la deuxième année consécutive, la Ligue libère la parole autour de ce sujet à l’occasion de la Journée mondiale contre l’Obésité. Les 4, 5 et 6 mars, un challenge connecté “kilomètres contre l’obésité” encourage à marcher contre la maladie. Un live est également organisé toute la journée du samedi, avec des conférences, des ateliers de cuisine, des séances d’hypnose, des cours de taï-chi…

Espérons, également, que la plus grande variété des corps affichée par les marques et les médias encouragent une plus grande tolérance. Bourrelets, os saillants, vergetures, cicatrices, rides… Dans ce diaporama, on vous dévoile onze marques qui célèbrent le vrai corps des femmes.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Sources

Les vrais chiffres de la grossophobie, Odoxa pour la Ligue contre l'obésité. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.