L'homéopathie au secours des acouphènes pulsatiles

En complément d'un éventuel traitement médicamenteux, on peut avoir recours à l'homéopathie pour réduire les acouphènes pulsatiles. Après avoir consulté son médecin et obtenu un diagnostic fiable, on peut s'orienter vers un homéopathe. Suivant la spécificité de l'acouphène, ce dernier préconisera très certainement Arsenicum album, Causticum ou encore Calcarea carbonica.

Un générateur de bruit : idéal pour soulager des acouphènes pulsatiles

Le principe du générateur de bruit est simple : ce petit appareil mobile reproduit un bruit blanc, qui a la particularité de dissimuler totalement les pulsations rythmiques provoquées par les acouphènes. Le bruit blanc est en l'occurrence très doux et particulièrement agréable : pluie qui tombe, rivière, chants d'oiseaux ou encore ressac des vagues.

Lorsque les traitements naturels ne fonctionnent pas

Selon la gêne occasionnée par les acouphènes pulsatiles, leur nature et leur intensité, on peut également envisager une opération chirurgicale. Celle-ci consiste tout simplement à libérer la pression artérielle qui est responsable des pulsations incessantes dans l'oreille.

Découvrez la coque de masque qui vous aide à mieux respirer sous votre masque !