Huile essentielle contre le rhume : les contre-indications

Les huiles essentielles ont le vent en poupe. Elles peuvent notamment être un remède efficace pour le rhume et le nez bouché. Mais qui dit produit naturel ne signifie pas produit anodin. En effet, il existe des contre-indications à l’usage des huiles essentielles.

Publicité

vignette-focus-500x334.jpg© Istock

L'huile essentielle contre le rhume

Vous avez le nez bouché ou qui coule ? Vous souffrez d’un rhume et désirez un remède naturel pour le soigner ? Si cette pathologie disparaît spontanément en une semaine généralement, il est possible d’en atténuer les symptômes grâce aux huiles essentielles. Ces dernières sont riches en principes actifs. Ainsi en va-t-il de l’huile essentielle de menthe poivrée, de lavande aspic, de niaouli, d’eucalyptus radié ou encore de Ravintsara. Il convient toutefois de prendre des précautions.

Publicité
Publicité

Les contre-indications aux huiles essentielles contre le rhume

L'utilisation des huiles essentielles (HE) n'est pas anodine. Il y a plusieurs types de contre-indications:

- le mode d’administration: certaines HE s’utilisent par voie cutanée, par inhalation ou par voie orale. Il convient de bien vérifier quel est le mode d’administration dans chaque cas ;

- la grossesse, l’allaitement, l’âge de l’enfant: les HE sont déconseillées aux femmes enceintes ou allaitantes, ainsi qu’aux enfants de moins de 7 ans, en raison des risques abortifs et neurotoxiques ;

- l’existence de pathologies neurologiques telles que l'épilepsie: dans ces cas, les HE sont à éviter ;

- certains traitements médicamenteux: il faut vérifier auprès de son médecin qu’il n’y a pas de risques d’interaction quand on prend déjà un traitement médicamenteux. En cas d’hypertension, d’asthme, d’insuffisance rénale ou respiratoire, certaines HE sont déconseillées.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X