Alzheimer : la vitamine K ralentirait le declin cognitif

Selon l’Organisation mondiale de la Santé, entre 5 et 8% des personnes âgées de 60 ans et plus sont atteintes de démence dans le monde. En France, environ 1 million de personnes sont touchées par la maladie d’Alzheimer, le type de démence le plus fréquent.

Aucun traitement permettant de guérir ces troubles neurodégénératifs n’est connu à ce jour. Toutefois, une équipe de l’université AlMaarefa (Arabie-Saoudite) a découvert un élément qui pourrait ralentir le déclin cognitif des personnes âgées. Selon ses travaux, un régime riche en vitamine K aiderait à protéger le cerveau du vieillissement.

La vitamine K2 protégerait le cerveau du vieillissement

Des travaux antérieurs ont établi un lien entre la vitamine K et les processus impliqués dans le fonctionnement du cerveau, ou encore associé des carences en ce nutriment à la maladie d'Alzheimer et à la démence.

L’équipe a voulu comprendre comment agissait cet élément sur le cerveau. Il a pour cela étudié les effets de la ménaquinone-7 (MK-7), une forme de vitamine K2, chez des rats de 3 mois, un âge auquel les rongeurs ont atteint leur maturité. Un groupe recevait un supplément pendant 17 mois, tandis que l'autre groupe n'en avait pas.

Tous les animaux ont ensuite été soumis à des épreuves permettant de mesurer leurs capacités cognitives comme un labyrinthe, un test de nage ou encore un test de sociabilité.


 

Ces évaluations ont révélé que les rats qui avaient reçu du MK-7, avaient de meilleurs résultats que ceux qui n'en avaient pas eu. La supplémentation en vitamine K a été associée à une réduction des signes de troubles cognitifs, de dépression et d'anxiété, ainsi qu'à une amélioration de la mémoire spatiale et de la capacité d'apprentissage.

"La vitamine K2 a démontré un impact très prometteur en empêchant les changements comportementaux, fonctionnels, biochimiques et histopathologiques liés au vieillissement dans le cerveau vieillissant sénile", a expliqué le Pr Mohamed El-Sherbiny de l'Université AlMaarefa en Arabie saoudite, auteur principal de l'article scientifique.

"La vitamine K2 peut être proposée comme une approche prometteuse pour atténuer les troubles liés à l'âge et préserver les fonctions cognitives chez les personnes vieillissantes", poursuit l'expert. Toutefois, il reconnait que "d'autres études cliniques seront nécessaires pour évaluer le dosage approprié pour la protection contre la maladie d'Alzheimer, en particulier chez les personnes traitées avec des antagonistes de la vitamine K".

La vitamine K est produite par la flore intestinale, mais également apportée par le biais de l’alimentation. La rédaction vous liste en image les aliments qui en contiennent le plus de vitamine K2 à mettre dans son assiette pour bénéficier de ses effets protecteurs.

Le foie d'oie

1/10
Alzheimer : la vitamine K ralentirait le déclin cognitif

Le foie d'oie est l'un des aliments qui contient le plus de vitamine K2. Selon le Ciqual, 100 grammes contient 369µg du nutriment en moyenne.

L'edam

2/10
Alzheimer : la vitamine K ralentirait le déclin cognitif

Le fromage des Pays-Bas est également très riche en vitamine K2. On compte en moyenne 47,5µg pour 100 grammes.

Les cuisses de poulet

3/10
Alzheimer : la vitamine K ralentirait le déclin cognitif

Les cuisses de poulet renferment 34,3µg de vitamine K2 pour 100 grammes.

Le jaune d'œuf

4/10
Alzheimer : la vitamine K ralentirait le déclin cognitif

Le jaune d'œuf est une bonne source de vitamine K2 avec 32,1µg pour 100 grammes. 

Le beurre doux

5/10
Alzheimer : la vitamine K ralentirait le déclin cognitif

Si le beurre est à manger avec modération en raison de sa teneur en lipides, il est une source de vitamine K2 (15µg pour 100 grammes) intéressante.

Le salami

6/10
Alzheimer : la vitamine K ralentirait le déclin cognitif

La charcuterie italienne apporte 9µg de vitamine K2 au 100 grammes.

Le lait fermenté à boire

7/10
Alzheimer : la vitamine K ralentirait le déclin cognitif

Le lait fermenté à boire contient 8,15µg de vitamine K2 pour 100 grammes.

Boeuf, steak haché 10% MG, cru

8/10
Alzheimer : la vitamine K ralentirait le déclin cognitif

Si vous êtes un adepte du steak tartare, n'hésitez pas à en préparer. La viande hachée crue abrite 6,7µg de vitamine K2 pour 100 grammes.

L'emmental

9/10
Alzheimer : la vitamine K ralentirait le déclin cognitif

L'emmental abrite 5,23µg de vitamine K2 pour 100 grammes.

La truite arc en ciel

10/10
Alzheimer : la vitamine K ralentirait le déclin cognitif

Ce poisson contient 3,39µg de vitamine K2 pour 100 grammes.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

https://www.newswise.com/articles/vitamin-k-shows-evidence-of-brain-benefits-in-rats

https://ciqual.anses.fr/#/constituants/54104/vitamine-k2-(%C2%B5g-100-g)

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.