Sommaire

Des vertus anticancer dont on ne parle pas assez

Des vertus anticancer dont on ne parle pas assez© Istock

Peu d'études ont été menées sur les vertus thérapeutiques du concombre. Néanmoins, parmi elles, plusieurs concernent son potentiel anticancer. En janvier 2017, une étude a démontré que la cucurbitacine B, composant naturellement présent dans le concombre, exerçait une activité anticancéreuse dans le cas de myélomes humains. En 2016, la même substance a prouvé qu'elle pouvait inhiber les métastases du cancer du sein. En 2013, une autre recherche a mis en évidence que la cucurbitacine B pouvait aussi contrer la croissance du cancer du poumon. En 2010, une autre a démontré son effet dans l'inhibition de la croissance des cellules cancéreuses pancréatiques.

Si le concombre n'est pas le légume dont on parle le plus dans l'alimentation anticancer, ces résultats prouvent qu'il peut être bon de l'y associer plus souvent.

Sources

Remerciements à :

- Virginie Claveau-Gallard, diététicienne-nutritionniste

- Ysabelle Levasseur, diététicienne-nutritionniste et auteure du livre Allégez votre assiette, un programme nutritionnel interactif pour affiner sa silhouette, paru aux Éditions Alpen (2016)

Sources : 

- Vitamines A, E, C, des trésors antioxydants  

- Agence pour la Recherche et l’Information en Fruits et Légumes : Fiche nutritionnelle concombre  

Voir plus
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.