Sommaire

Alors qu'il semblait en pleine forme, Jean-Louis Aubert écrit s'être retrouvé "en quelques heures sur le fil de la vie à respirer entre deux murs de douleur". Ce qui a lui valu une hospitalisation en urgence, "le lendemain d'une émission de radio", soit probablement suite à son concert pour France Bleu, le samedi 12 juillet.

Jean-Louis Aubert souffre d'une "anomalie génétique"

Dimanche 19 juillet, le chanteur a tenu à être transparent avec ses fans en expliquant l'épreuve qu'il venait de traverser, dans un post envoyé sur ses pages Facebook et Instagram.

"Chers toutes et tous, entrer à l’hôpital le lendemain d’une émission de radio alors qu’on se sent très bien et se retrouver en quelques heures sur le fil de la vie à respirer entre deux murs de douleur, ça peut sembler être la galère. Mais j’ai vite compris que c’était une grande chance. J’aurais pu continuer à ignorer cette petite anomalie génétique et me retrouver un genou à terre ou pire (...)", déclare-t-il.

Sans rentrer dans les détails face à cette étrange anomalie, le chanteur se déclare chanceux et récupère à une "vitesse hallucinante".

Une hospitalisation qui semble aussi avoir été un moment fort en émotion pour l'auteur-compositeur : "C'est aussi une magnifique aventure humaine que de se retrouver près des soignants qui œuvrent avec tant d'attention dans les coulisses de la vie où l'on retrouve la conscience de notre fragilité et de notre nudité, nous qui agissons dehors comme si nous étions éternels, l'esprit obscurci de ruminations du passé ou d'anticipations désirantes ou angoissées d'un avenir qui n'existera finalement qu'au présent."

Ses fans n'hésitent pas à le soutenir

Face à ce message poignant, l'ancien membre du groupe Téléphone a reçu des milliers de messages de soutien de ses fans : "La poésie et les bons et beaux mots ne vous quittent jamais ! Quel bonheur de vous savoir entre de bonnes mains ! Je vous souhaite plein de bonheur de belles choses et vous embrasse" déclare l'un des internautes, tandis que d'autres lui souhaitent tout simplement une bonne convalescence : "Très bon rétablissement, et revenez-nous très vite", "Prenez soin de vous".

Tous, espèrent le retrouver bientôt sur scène, même si son retour reste flou pour le moment. Son manager, Lambert Boudier a révélé que "Jean-Louis devait démarrer une tournée à la rentrée, mais elle a été annulée, puisque la fréquentation des shows dépassait les 5000 spectateurs".

En attendant, le chanteur âgé de 65 ans conseille à ses abonnés de rester très vigilant pendant les vacances estivales : "Grappillez quelques jolis bouts d’été en restant vigilants, bien sûr. Je vous embrasse."

Anomalie génétique : qu'est-ce que c'est ?

Anomalie génétique : qu'est-ce que c'est ?

En France, 3 millions de Français souffrent de maladies génétiques. Il s’agit le plus souvent de maladies rares, et presque systématiquement orphelines.

Mais comment surviennent-elles ? Généralement, elles sont causées par une anomalie au niveau d’un gène ou d’un chromosome. Or, quelques différences doivent être soulignées :

  • Si l’anomalie résulte d’un problème au niveau du chromosome, on parle d’anomalie chromosomique. Ce type d’anomalies peut être dû à la présence d’un chromosome supplémentaire sur une des paires (trisomie) ou à l’absence d’un chromosome sur une des paires (monosomie). Parfois, seulement une partie d’un chromosome est en trop ou manque. La pathologie la plus fréquente est la trisomie 21.
  • Si l’anomalie résulte de la modification d’un gène (ADN) on parle généralement de mutation. Ces mutations peuvent entraîner des dysfonctionnements plus ou moins graves du corps : on parle alors de maladie génique. Dans ce cas de figure, la maladie peut être monogénique (elle résulte de la mutation d’un seul gène) ou polygénique (plusieurs gènes sont en cause).

Maladie génétique : quand apparaît-elle ?

Certaines maladies génétiques se manifestent dès la naissance ou l'enfance, comme la mucoviscidose ou la myopathie de Duchenne.

D’autres ne deviennent visibles qu’après plusieurs années et ce, sans symptômes apparents.

C’est le cas de la chorée de Huntington, une maladie dont les premiers symptômes se manifestent aux alentours de 40 ans. Avant cela, la personne est porteuse de la maladie mais ne présente aucun signe, aucun symptôme : la personne est dite "asymptomatique".

Bon à savoir : une maladie génétique n’est pas forcément héréditaire. Elle peut être liée à une anomalie génétique (survenue de façon accidentelle lors de la fabrication des spermatozoïdes et des ovocytes) ou elle peut apparaître subitement au cours d'une vie et ne concerner que quelques cellules au sein de l’organisme (par exemple les cancers). Dans cette situation, la mutation ne se transmet pas et n'est pas héritée.

Maladies génétiques : quels traitements ?

Maladies génétiques : quels traitements ?

Les maladies génétiques les plus courantes (thalassémie, hémophilie, phénylcétonurie...) peuvent être bien prises en charge.

La thérapie génique, en particulier, est l'une des voies privilégiées pour traiter ces maladies, à l'exception de la trisomie 21, qui en est hors de portée à ce stade.

Elle vise à insérer une version normale d'un gène qui ne fonctionne pas et qui est à l'origine de la maladie. Le gène fonctionnel permet alors à la cellule de remplir à nouveau son office normalement.

Selon l'Inserm, pour cette thérapie, il existe plusieurs stratégies :

  • Suppléer un gène "malade". Cette première stratégie consiste à importer la copie d’un gène fonctionnel dans une cellule cible, pour qu’elle s’y exprime et aboutisse à la production de la protéine qui fait défaut.
  • Éliminer ou réparer un gène altéré directement dans la cellule. Cette technique, appelée édition génomique, permet de réparer des mutations génétiques de façon ciblée. Elle nécessite d’importer plusieurs outils dans la cellule : des enzymes spécifiques et un un segment d’ADN.
  • Modifier l’ARN pour obtenir une protéine fonctionnelle. Cette technique consiste à faire produire par la cellule une version modifiée de la protéine qui lui fait défaut.
  • Produire des cellules thérapeutiques par thérapie génique (en associant thérapie cellulaire et thérapie génique).
  • Utiliser des virus génétiquement modifiés pour tuer des cellules cancéreuses.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Sources

Un «très bon moral» : Jean-Louis Aubert rassure ses fans après son hospitalisation, Le Parisien, 20 juillet 2020.

Hospitalisé en urgence, Jean-Louis Aubert s'est voulu rassurant sur son état de santé, Le Figaro, 20 juillet 2020.

Qu’est-ce qu’une maladie génétique ?, Agence de la biomédecine. 

Qu'est-ce qu'une maladie génétique ?, Institut Imagine.

Thérapie génique, Inserm, 1 juin 2018.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.