Pourquoi vous n’arrivez pas à vous coucher tôt !

Vous avez beau vous répéter tous les matins que vous vous coucherez tôt le soir suivant rien n'y fait ? Des chercheurs américains viennent de trouver un trouble commun à tous ceux qui souffrent de ce problème. Explication.
©IstockIstock

"Ce soir je me couche tôt !" Si vous faites partie de ceux qui tous les matins se répètent la même phrase mais finissent toujours par se coucher après 23h30 ne vous blâmez pas. Selon une étude menée par les chercheurs de l'université de New York City cette fâcheuse tendance à se coucher tard est ancrée dans nos gènes.

A lire aussi : Dormir en lieu sûr

Un déséquilibre des cycles de sommeil

Les chercheurs se sont aperçus que la plupart des gens qui se couchent tard souffrent d'un trouble du sommeil. Ils se sentent en forme tard le soir et se réveillent avant la fin de leur cycle de sommeil donc fatigués.

Les scientifiques ont donc demandé à plusieurs volontaires atteints de ce trouble de passer deux semaines dans leurs laboratoires. A aucun moment ils n'ont eu le droit de savoir l'heure qu'il était, ils devaient dormir et manger que lorsqu'ils en ressentaient le besoin. Des prélèvements ADN ont également été effectués en parallèle.

Les analyses ont révélé une mutation génétique commune qui implique une hausse du taux de mélatonine responsable de l'endormissement seulement vers 1 à 2 heures du matin chez ceux qui se couchent le plus tard. Chez les personnes ne souffrant d'aucun trouble du sommeil ce taux augmente vers 22 heures. Pour les chercheurs cette découverte pourrait permettre de mettre en place des traitements afin d'équilibrer ce dérèglement.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : L'astuce anti ronflement

mots-clés : Santé au quotidien