Les personnes qui souffrent de problèmes chroniques du dos ont souvent tendance à sous-estimer les conséquences que cela peut avoir sur leur santé. Un rendez-vous chez le médecin, un anti-inflammatoire et c'est tout. Pourtant une nouvelle étude effectuée par les chercheurs de l'université of Sydney (Australie) révèle que les personnes qui souffrent du dos ont un risque augmenté de 13% de mourir prématurément par rapport aux autres.

Un check-up complet pour toutes les personnes qui souffrent souvent du dos

Pour en arriver à cette conclusion, les scientifiques ont étudié les cas de 4 390 jumeaux âgés d'en moyenne 70 ans. "Nos résultats ont confirmé que les problèmes du dos pourraient indiquer une santé faible du patient et un risque majoré de décès prématuré par toute cause confondue", explique le Dr Paulo Ferreria, auteur de l'étude. Elle appelle les médecins à ne pas considérer les problèmes de dos comme une pathologie sans danger pour la vie des patients et faire suivre des analyses générales pour toutes personnes ayant des problèmes de dos surtout en ce qui concerne les personnes âgées.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Vidéo : L'astuce pour soulager une douleur

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.