Parodontite : ce problème dentaire qui augmente le risque de cancer

Publié le 17 Mai 2018 par Chloé Parisse, journaliste santé
Une étude américaine révèle que la parodontite serait associée à un risque accru de développer plusieurs types de cancers.
Publicité

© Adobe StockUne étude publiée dans la revue médicale Cancer Epidemiology, Biomarkers & Prevention révèle que les personnes fumeuses et non-fumeuses atteintes de maladie parodontale auraient un risque plus élevé de développer un cancer.

Risque élevé de cancer de l'oesophage

Les scientifiques de l'Université d'État de New York à Buffalo et de la Texas School of Dentistry aux Etats-Unis ont analysé les données médicales de 65 869 femmes âgées de 54 à 86 ans souffrant de maladies parodontales qu'ils ont suivi en moyenne pendant plus de 8 ans. Parmi elle, les chercheurs ont recensé 7 149 cas de cancers au total, au cours de l'étude.

Publicité

Les résultats de l'étude ont montré un risque accru de cancers de 14% chez les patientes atteints de parodontite. Les scientifiques ont souligné que le risque de cancer de l'oesophage était trois fois plus élevé chez les femmes atteintes de maladie parodontale que chez les femmes sans problèmes buccaux. La parodontite augmenterait également le risque de cancer du poumon, de cancer de la vésicule biliaire, de mélanome et de cancer du sein chez les femmes fumeuses. Les chercheurs ont remarqué que le mélanome était associé à un risque encore plus élevé chez les femmes qui n'avaient jamais fumé mais qui était touchée par la maladie.

Publicité

Première étude nationale axée sur les femmes

La principale auteure de l'étude, Jean Wactawski-Wende suppose que les agents pathogènes oraux pourraient être emportés par la salive et la plaque dentaire, ou à travers les tissus infectés par la maladie. Transportés dans la circulation sanguine, ils atteindraient ensuite d'autres parties du corps et contribueraient au développement de cancers.

"L'œsophage se trouve à proximité de la cavité buccale et les agents pathogènes parodontaux peuvent donc plus facilement accéder à la muqueuse œsophagienne et l'infecter, ce qui favorise le risque de cancer à cet endroit" a-t-elle déclaré dans un communiqué. Ngozi Nwizu, la seconde auteur de l'étude, a déclaré : "Nos résultats servent à fournir des preuves supplémentaires que la maladie parodontale est liée au cancer, et soutiennent la nécessité d'une enquête plus approfondie sur la façon dont elle contribue à l'augmentation du risque de cancer".

Publicité

Les mécanismes biologiques qui associent la maladie parodontale et le cancer ne sont pas encore entièrement compris mais cette recherche est la première étude nationale axée sur les femmes, expliquent les auteurs.

Parodontite : c'est quoi ?

La parodontite est une pathologie inflammatoire qui touche les gencives, le cément (le tissu qui recouvre la dentine au niveau de la racine des dents), le ligament alvéolo-dentaire qui entoure la racine et l’os alvéolaire qui entoure et maintient la dent sur l’os maxillaire. Les parodontites chroniques sont relativement fréquentes puisque près de 85 % de la population en souffre avec une intensité plus ou moins grande.

Vidéo : 5 conseils contre le déchaussement dentaire

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X