Les événements de votre vie qui font vieillir votre cerveau plus vite

Publié le 06 Avril 2018 par Laurène Levy, journaliste santé
Les épreuves stressantes de la vie pourraient avoir un impact négatif sur la santé de notre cerveau. Sources de stress, ces événements seraient en effet responsables d’un vieillissement cérébral prématuré.
Publicité

© Adobe StockDécès d’un proche, divorce, problème de santé… Comment les évènements négatifs de la vie impactent-ils la santé de notre cerveau ? Des chercheurs spécialisés en psychiatrie et en génétique du vieillissement de l’University of California San Diego School of Medicine (Etats-Unis) se sont penchés sur la question. D’après l’étude qu’ils publient dans le journal Neurobiology of Aging, les évènements négatifs majeurs de la vie pourraient accélérer le vieillissement du cerveau chez les hommes âgés.

Publicité

Conflits, divorce, fausse-couche et épreuves financières

Pour arriver à cette conclusion, les scientifiques ont étudié les données de 359 hommes âgés de 57 à 66 ans. Ils leur ont demandé à deux reprises - à cinq ans d’intervalles - de lister les événements qui ont marqué leur vie au cours des deux années passées. Les chercheurs ont ensuite réalisé des imageries par résonnance magnétique (IRM) pour évaluer l’état neurologique et anatomique du cerveau en mesurant notamment le volume et l’épaisseur du cortex cérébral. À partir de ces données, ils ont ensuite prédit l’âge du cerveau. Résultat : essuyer des événements négatifs en milieu de vie (au cours de la quarantaine ou de la cinquantaine) était associé à un vieillissement anticipé du cerveau. Ainsi, un seul événement négatif serait en moyenne lié à une augmentation de l’âge cérébral de 0,37 an. Cela signifie qu’un seul événement négatif ferait paraître le cerveau âgé d’environ un tiers d’année de plus que l’âge réel de la personne. Plus précisément, parmi les événements négatifs, ceux concernant des relations interpersonnelles seraient les plus à même de jouer sur l’âge du cerveau. Les chercheurs citent ainsi les conflits, le décès d’un membre de la famille ou d’un ami, les divorces ou les séparations. Les épreuves financières, les graves problèmes médicaux et les fausses-couches seraient aussi des facteurs de vieillissement cérébral.

Publicité

Stress et santé des cellules

Selon les auteurs de l’étude, il existerait donc un lien possible entre les évènements de vie stressants et le vieillissement moléculaire du cerveau. Au niveau cellulaire, il existe déjà des preuves montrant qu’un stress chronique provoque des dommages au niveau des cellules et du système immunitaire. Il est donc possible qu’un événement stressant pourrait posséder la même influence négative sur la santé de l’organisme. Les chercheurs soulignent cependant que leur étude n’a porté que sur des hommes et souhaiteraient donc étendre leurs travaux aux femmes pour valider leurs résultats.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X