Les 3 maladies que peut transmettre une tique

Publié le 29 Juillet 2016 à 10h34 par Rédaction Medisite
Le risque d'être piqué par une tique augmente dès le printemps et jusqu'en automne. Ce petit insecte ne transmet pas que la maladie de Lyme comme on en parle le plus souvent.
Fotolia

On redoute souvent la piqûre de tiques parce qu'on sait qu'elles peuvent transmettre la maladie de Lyme ou "Borréliose de Lyme" si elles ont été infectées par la bactérie Borrélia. Dans le mois suivant la morsure, la personne remarque la présence d'une plaque rouge circulaire qui s'agrandit, on parle d'érythème migrant, d'une fièvre, de maux de tête ou encore d'une grande fatigue. Si l'érythème disparait ensuite, des complications neurologiques et rhumatologiques surviennent généralement au fil des années.

Les tiques peuvent aussi transmettre une autre maladie : la méningo-encéphalite. Elle est surtout fréquente dans les pays nordiques mais existe en France. Des cas ont déjà été enregistrés dans les Vosges et en Lorraine. Cette maladie est due à un arbovirus qui affecte le système nerveux central. Il n'existe aucun traitement spécifique. Les symptômes ressemblent à une grippe au départ et il peut y avoir des complications neurologiques et psychiques. Dans 1 à 2% des cas, elle évolue vers la mort.

Troisième maladie que peuvent transmettre les tiques à l'homme : la fièvre boutonneuse. Ce sont les tiques Rhipicephalus (ou "tiques du chien") qui sont infectées par la bactérie Rickettsia conorii. La maladie est virale et particulièrement fréquente dans les zones périméditerranéennes. Elle se traduit par l'apparition de papules sur la peau. La guérison intervient 8 à 10 jours après la piqûre.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

La rédaction vous recommande sur Amazon :