Hôpital : plus de risque de mourir quand on y va le week-end

Publicité

mortalite hopital weekendMédecins expérimentés absents, analyses et examens indisponibles... Une étude menée sur 14 millions d'admissions dans les établissements de santé public du Royaume-Uni (NHS) révèle que les patients admis le samedi ou le dimanche ont plus de risque de mourir que ceux admis la semaine (+ 11% le samedi et + 16% le dimanche).

Publicité
Publicité

Les chercheurs de l'University College London expliquent que les personnes se rendant à l'hôpital le week-end présentent souvent des symptômes plus graves : accidents de la route, bagarres dûes à l'alcool... "Des cas urgents qui nécessitent un traitement rapide. Or, dans certains cas, la façon dont les soins sont organisés le week-end peuvent entraîner des retards de prise en charge et affecter les résultats", ont-ils expliqué (Daily Mail). D'où un risque de mort plus élevé dans les jours suivant l'hospitalisation.

Pour David Stout, responsable de la confédération du NHS, "il ne fait aucun doute que le NHS doit s'améliorer là-dessus". "Les patients ne devraient jamais avoir à se soucier du bon moment pour se rendre à l'hôpital."

A lire aussi :

- La liste noire des hôpitaux et cliniques

- Infections nosocomiales : peut-on les éviter ?

- Faites un check-up santé sans débourser un centime

mots-clés : Mourir

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X