Menée au Cameroun sur 16 personnes, la recherche a démontré que l'application courante de certains laits corporels pouvait fausser la mesure de la glycémie au bout du doigt. Les laits utilisés étaient à base d'amande douce, d'huile de palmiste, de crème corticoide et d'hydroquinone (produits blanchissants). Sur les 4, les chercheurs ont constaté que celui d'hydroquinone augmentait significativement la mesure de glycémie capillaire, même 60 minutes après la pose. "Ces fausses hyperglycémies peuvent générer de graves problèmes de prise en charge et/ou d'adaptation du traitement chez le patient" a insisté le Dr Eugène Sobngwi lors du dernier congrès de la Société française de diabétologie. Avant de rappeler que "les glycémies capillaires sont utilisées non seulement pour l'auto-surveillance, le suivi, le dépistage mais aussi dans certains secteurs ruraux pour le diagnostic qui ne peut pas toujours être confirmé par une glycémie au laboratoire". En conclusion de leur étude, les chercheurs ont confirmé l'intérêt du lavage des mains avant de mesurer sa glycémie.

Source : E Sobnwi et al. Effets des laits corporels sur la mesure de la glycémie capillaire (O- 07). Jeudi 27 mars, SFD 2013

Pour les personnes qui veulent trouver un épanouissement pour leur fin de carrière mais ne savent pas comment faire... Cliquez ici !

mots-clés : Diabète, Corticoide
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.