Les fuites urinaires liées à l’incontinence viennent la plupart du temps d’une vessie sous pression : toux, crise de fou rire... et le résultat est beaucoup moins drôle que le déclencheur. Selon Tamsin Greenwell, chirurgien urologue de l’University College de Londres interrogé par le DailyMail, l’incontinence ne doit pas être une honte et peut être améliorée par des solutions comportementales et chirurgicales.

Selon lui, on peut se faire aider dès le début : exercices du plancher pelvien, rééducation des muscles du périnée, et aboutir à d’excellents résultats "pour environ 60 à 65% des personnes victimes d’incontinence urinaire."
"De nombreux traitements sont disponibles : des formations comportementale [...] mais aussi des traitements chirurgicaux plus ou moins impactants qui peuvent être très efficaces et aider beaucoup de femmes et d'hommes à s’en sortir." Les traitements vont du plus simple au plus complexe, selon l’urologue, et varient en fonction des préférences du patient et de leur traitement précédents.

Véritable bloqueur social

Les patients utilisent en général des protections de type tampons pour faire face aux fuites d’urine, mais leur coût est très élevé pour la sécurité sociale britannique, qui en rembourse jusqu’à 4 par jour. Ils peuvent aussi devenir un gouffre financier pour le patient (qui en utilise bien plus de 4 par jour) et un véritable bloqueur social : "Je me souviens d’une patiente mise au banc de la société – son couple avait échoué, elle ne pouvait pas aller travailler et m’avait avoué que sans solution, elle en finirait avec la vie.", rapporte le chirurgien.

Vidéo. L'incontinence urinaire en images

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Vidéo : L'incontinence urinaire

mots-clés : Santé au quotidien
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.