Apnée du sommeil : 1 personne sur 2 fera un AVC

Publicité
Publicité

apnée sommeil AVCOn peut faire de l'apnée du sommeil sans le savoir. Pourtant, le dépistage de cette maladie est très important. Des spécialistes présents au dernier Congrès canadien de l'AVC, ont rappelé qu'au moins 60% des patients qui en souffrent sont victimes d'AVC ! Ce trouble du sommeil majore également le risque de faire un deuxième AVC et complique le bon rétablissement.
Ce qu'il faut faire pour réduire le risque d'apnée du sommeil : contrôler son poids, éviter la prise de sédatifs et d'alcool qui détendent les voies respiratoires et favorisent les ronflements (symptômes de l'apnée du sommeil) et dormir plutôt sur le côté.
L'apnée du sommeil est une maladie mal connue en France. Elle toucherait pourtant près de 3 millions de Français.

Publicité

Source : Heart and Stroke Foundation of Canada Sleep apnea plays dual role in stroke.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés