Les bactéries affectionnent particulièrement la chaleur et l’humidité. "Ce sont des éléments essentiels à leur survie", nous explique le Pr Stéphane Gayet, infectiologue au CHU de Strasbourg. Ce n'est donc pas un hasard si dans votre maison, la salle de bain fait partie des pièces les plus propices à la profusion de bactéries.

Plusieurs publications nous mettent en garde contre certains accessoires de coiffures. Brosses, appareils chauffants (fer à lisser, fer à boucler, sèche-cheveux), élastiques... Vous les utilisez quotidiennement et pourtant, ils accumulent de la saleté, du sébum, des peaux mortes et des résidus de produit. Contre toute attente, c'est le fer à lisser qui obtient la palme d'or. Et pour cause, cet outil que l'on utilise depuis des mois, voire des années, est peu nettoyé par les utilisatrices. Il serait, hélas, propice aux champignons, bactéries et acariens. Or, représente-t-il un réel danger pour la santé des cheveux ? Nous avons posé la question au Pr Stéphane Gayet, infectiologue.

Fer à lisser : les résidus de produits coiffants s'accumulent

Ce n'est pas un hasard si le fer à lisser est propice aux bactéries en tous genres. De nombreuses substances ont l'occasion de s'y accrocher. C'est le cas des sprays thermo-protecteurs, de la mousse coiffante ou encore de la laque. Tous ces résidus vont ensuite s'accumuler et seront directement appliqués sur vos cheveux, lors du brushing.

En outre, si vous avez l'habitude de laisser votre fer à lisser dans la salle de bain, vous favorisez encore davantage la prolifération de bactéries. La poussière se dépose aisément lorsque l’appareil n’est pas utilisé.

"Les bactéries sur les cheveux ne sont pas gênantes ni dangereuses"

Rassurez-vous toutefois. Un manque d'hygiène du fer à lisser n'implique pas des conséquences dramatiques, contrairement à ce que vous pouvez lire. "Les cheveux sont des structures sans vie : il n'y a des cellules vivantes que dans le follicule pileux. Les cheveux sont constitués de kératine qui est un énorme polymère. Les bactéries sur les cheveux ne sont pas gênantes ni dangereuses. Il est donc inutile d'inquiéter les gens à ce sujet", assure le Pr Gayet.

Fer à lisser : comment le nettoyer ?

Après vous êtes assuré que votre appareil était éteint et froid, munissez-vous d'un morceau de coton que vous imbiberez d'alcool isopropylique. Passez-le délicatement sur les plaques de votre appareil, avant d'essuyer l'excédent de produit avec un chiffon sec.

Autre conseil : lorsque vous ne l'utilisez pas, rangez-le dans sa protection et laissez-le dans un endroit où il ne risque pas de prendre la poussière.

Découvrez la coque de masque qui vous aide à mieux respirer sous votre masque !

Sources

Merci au Pr Stéphane Gayet, infectiologue au CHU de Strasbourg

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.