Faut-il avoir peur des crampes ?

Douloureuses, les crampes sont généralement considérées comme banales. A tort ! Il ne faut pas les négliger. Insuffisance veineuse, artérite, phlébite... Elles présentent des risques. Voici dans quels cas s'inquiéter et pourquoi.

Publicité

Crampes : attention à l'insuffisance veineuse !

insuffisance veineuse Vous souffrez régulièrement de crampes ? Attention ! Elles peuvent être le signe d'un problème circulatoire, notamment d'une insuffisance veineuse. "C'est une cause très fréquente", explique le Dr Ariel Toledano, angiologue et phlébologue. Pourquoi ? "Parce qu'en cas d'insuffisance veineuse, il y a un mauvais retour du sang des jambes vers le coeur. Les parois des veines qui assurent ce retour ont alors tendance à se dilater, entraînant des douleurs comme des crampes", précise le spécialiste.
Comment reconnaître ces crampes ? Elles apparaissent en fin de journée ou la nuit, et sont associées à des sensations de jambes lourdes, d’impatiences et/ou de gonflements (au niveau des chevilles par exemple, ndlr). Ces crampes sont en général localisées au mollet et soulagées par la marche.
Quels sont les risques ? Une insuffisance veineuse peut être un terrain favorable à une thrombose (un caillot de sang bouchant une veine), elle-même associée à un risque élevé d'embolie pulmonaire (le caillot migre dans les artères pulmonaires ce qui altère l'irrigation des poumons). C'est une affection potentiellement mortelle.
Quand consulter ? Quand les crampes deviennent trop fréquentes (tous les jours, toutes les semaines), occasionnant une gêne de plus en plus importante, avec des douleurs persistantes.

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité