Baume du Pérou

Baume du Pérou

Les plantes les plus consultées

Les plantes de Août

Nom latin: 

Myroxylon balsamum

Nom(s) vulgaire(s): 

Baumier du Pérou

Famille: 

Fabacées

Période de récolte: 

Janvier à mai (saison sèche) et mai à septembre (saison des pluies).

Baume du Pérou : Propriétés

Le baume du Pérou provient de l’arbre Myroxylon balsamum, le même arbre d’où est extrait le baume de Tolu. Comme ce dernier, il est utilisé pour son action antiseptique. Mais le baume du Pérou permet également de lutter contre les parasites (effet antiparasitaire) et accélère la cicatrisation des lésions cutanées (effet cicatrisant). Il est indiqué en gynécologie dans la prise en charge des pertes blanches (leucorrhées) et, quelquefois, pour combattre la tuberculose. En usage externe, le baume du Pérou désinfecte et soigne les ulcères, les fissures anales, les démangeaisons provoquées par la gale et certaines plaques blanches qui se forment sur les muqueuses de la cavité buccale (leucoplasie).

Publicité

Baume du Pérou : Histoire

Le baume du Pérou a été introduit en Europe par les colons espagnols à partir du XVe siècle.

Le baume du Pérou est présent dans certains aliments et produits cosmétiques.

Baume du Pérou : Comment la reconnaître ?

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, Myroxylon balsamum ne pousse pas au Pérou. Cet arbre est présent dans les forêts d’Amérique centrale, en particulier dans la région de San Salvador, la capitale du Salvador. C’est la façon de récolter le suc qui le distingue du baume de Tolu. Le baume du Pérou contient un baume jaunâtre et un baume blanc prélevés directement sur l'arbre, mélangés à un autre baume appelé quino-quin que l’on trouve au Pérou. Ce dernier provient d’une autre variété de Myroxylon balsamum. Le baumier du Pérou mesure généralement entre 15 et 20 m de haut. Ses fleurs blanches sont réunies en grappes. Son fruit est une gousse qui renferme une seule graine.

Baume du Pérou : Parties utilisées

Le suc.

Baume du Pérou : Posologie

En usage externe
Pommade (1-2%) : Appliquer sur les lésions et masser lentement.
Ou
Préparation à base de glycérine (glycéré) : Inhaler.

Le baume du Pérou peut aussi s'utilister en usage interne mais il vaut mieux demander conseil à un pharmacien ou médecin spécialisé en phytothérapie avant de l'utiliser ainsi.

En cas de persistance des symptômes, consultez un médecin.

Baume du Pérou : Précautions d'emploi

Le baume du Pérou est susceptible d’entraîner des réactions allergiques.

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Baume du Pérou : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité