Fissure anale

Fissure anale : Définition

Une fissure anale est une lésion à la base du rectum qui provoque une sensation de brûlure. Bien que cette maladie n’entraîne généralement pas de graves complications, elle est très gênante pour le sujet. La fissure anale est la deuxième pathologie survenant au niveau de l’anus après les hémorroïdes.
La fissure anale est un ulcère qui peut toucher aussi bien les hommes que les femmes, bien que ces dernières soient les plus exposées.

Fissure anale : Causes

La fissure peut être provoquée par des constipations répétées, des diarrhées chroniques ou le stress.

Fissure anale : Symptomes

Le sujet ressent une brûlure ou une déchirure au niveau de l’anus, plus ou moins forte selon les cas. Cette douleur s’accentue pendant la défécation. Du sang peut apparaître à la surface des selles. Le sujet est pris de démangeaisons, pas nécessairement en même temps que les douleurs. Un des symptômes les plus caractéristiques de la fissure anale est la contraction musculaire du sphincter.

Fissure anale : Examens

Quatre conditions doivent être réunies pour diagnostiquer une fissure anale : la douleur doit naître au moment des selles (condition chronologique), la lésion doit être localisée sur la commissure de l’anus (condition topographique), l’ulcère doit être piriforme (condition morphologique) et le sphincter se contracte au toucher (condition fonctionnelle).

Fissure anale : Traitements

Il existe plusieurs façons de traiter une fissure anale. Une crème cicatrisante est suffisante dans 50 % des cas, il s’agit d’un traitement apprécié car il est non douloureux et non invasif pour l’organisme. Si la crème ne donne pas les résultats attendus, une intervention chirurgicale peut être envisagée. La sphinctérotomie consiste à sectionner le sphincter anal interne. Cette technique est efficace dans 90 % des cas, elle peut cependant entraîner des troubles d’incontinence. Une injection de Botox est une alternative à l’opération, plus avantageuse car aucune incision n’est faite. Les risques d’effets secondaires sont donc pratiquement inexistants.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité