Sommaire

On répète sans cesse que l'âge ne compte pas. Toutefois, ce n'est pas une raison pour laisser votre maquillage vous donner 10 ans de plus! Il est tout à fait légitime de vouloir gommer quelques ridules, sillons et autres taches brunes qui parsèment la peau au fil des années. Toutefois, méfiez-vous, certaines habitudes de make up sont réputées pour vous vieillir sans que vous vous en rendiez compte.

Pour ne pas prendre une décennie en quelques coups de pinceau, il faut bien-sûr avoir les bons produits adaptés à votre teint et votre type de peau… mais également éviter d’avoir de mauvais gestes. Poudre, crayon à lèvres, fard à paupière, fond de teint… On passe votre routine beauté au peigne fin et on vous dresse les 8 erreurs à ne plus commettre si vous voulez paraître plus jeune. Aperçu.

Trop de poudre révèle les rides

On utilise la poudre pour matifier le teint, lui apporter un fini velouté ou fixer le maquillage. Mais attention ! Un excès de poudre peut rapidement ajouter quelques années supplémentairesà votre âge réel.

Pourquoi ? Qu'il soit libre ou compact, ce produit poudré a tendance à révéler rides, ridules et autres imperfections, car il s’accumule à leur niveau. De plus, il est susceptible de faire ressortir le fin duvet sur le bas du visage, lequel peut alors vite ressembler à de la "barbe". Il ne faut pas non plus oublier que la poudre assèche la peau.

La solution: Privilégiez les produits liquides et pensez à utiliser une base de maquillage, de préférence sans silicone. Pour les adeptes des textures poudre, préférez un fond de teint minéral qui se fondra bien mieux sur votre peau, sans laisser de traces. Et si vraiment vous ne pouvez pas vous passer de poudre, ayez la main légère et optez pour une version légèrement irisée, qui renverra la lumière et illuminera votre visage au lieu de plomber le teint.

Autre conseil : appliquez-la uniquement par touche en privilégiant la zone T du visage, soit sur le front, le nez et le menton.

Trop d’anticernes

Idéal pour illuminer un regard fatigué, camoufler les cernes et autres petites imperfections, l’anticernes s’utilise néanmoins avec parcimonie. Le risque : mettre l’accent sur les défauts au lieu de les dissimuler. Un trop-plein d’anticernes peut en effet accentuer rides et ridules qui, avec le temps, se creusent de plus en plus sur cette partie fragile du tour de l’œil.

Le bon geste : Utilisez la pulpe de votre doigt pour travailler plus facilement la matière, plutôt que d’appliquer votre anticerne directement au bâton. Le produit se fondra alors mieux sur la peau et vous pourrez aisément ajuster la quantité en fonction de vos besoins.

Un trait de crayon à lèvres trop prononcé

Vous aimez appliquer un crayon à lèvre d’une couleur plus foncée ou différente de votre rouge ? C’était la mode dans les années 90. Aujourd’hui si la couleur s’affiche, c’est pour apporter de la lumière et un coup de frais au visage ! Et, heureusement... utiliser une teinte sombre, c'est prendre le risque de mettre l’accent sur les ridules qui peuvent encadrer la bouche. Votre maquillage sera loin de l’effet jeunesse escompté...

Le bon geste : Utilisez toujours un crayon de la même couleur que votre rouge. Suivez la ligne naturelle de votre bouche, ou si vous voulez la faire paraître plus grande, tracez votre trait légèrement à l’extérieur, et n’oubliez pas de « colorier » toute la surface de vos lèvres. Astuces : optez pour un chubby stick, ces gros crayons aux couleurs lumineuses, compromis idéal entre la précision d’un crayon et le crémeux d’un rouge à lèvres.

Un fond de teint trop foncé

Non, ça ne donne pas meilleure mine. Un fond de teint trop foncé mettra au contraire l’accent sur vos défauts, accentuera rides et sillons, et vous donnera l’air fatigué, donc plus vieux. Un fond de teint est là pour unifier, éclairer, harmoniser, bref pour améliorer l’ordinaire, pas plâtrer pour cacher la misère.

La solution : Trouvez d’abord la formule qui vous convient en fonction des besoins de votre peau : hydratante, matifiante, oil-free, peau sensible… Choisissez ensuite une texture en fonction de la couvrance désirée, puis une teinte la plus proche possible de votre carnation naturelle. Autre option : optez pour une CC Cream, qui hydrate, unifie et illumine tout à la fois. Le risque de se tromper est moins élevé. Enfin, et dans tous les cas, ayez la main légère.

Fond de teint : comment le choisir ?

Fond de teint trop épais, poudre brillante... il est impératif de les retirer de votre trousse à maquillage si vous voulez donner un coup de jeune à votre visage. En effet, ils font ressortir les rides et autres imperfections.

Le Dr Marc Perrussel, dermatologue, vous explique comment utiliser votre fond de teint pour éviter les erreurs. Grâce à une base lissanteà appliquer uniquement sur les zones concernées, on gomme d'abord les rides. Ensuite, on opte pour un bon fond de teint fluide lissant adapté que l'on applique du centre du visage en remontant vers l'extérieur. On peut utiliser de l'anti-cernesà petite dose pour éclairer le regard, sans le figer.

Si vous êtes une adepte du fond de teint liquide, mélangez-le avec un enlumineur rosé ou alors appliquez un voile de poudre rosé en finition sur les pommettes pour le contraste. Ce dernier aidera à estomper les imperfections, les taches et rougeurs de la peau qui ont tendance à pointer le bout de leur nez avec l’âge.

Le pinceau assure un fini très uni sans la surcharge de matière et peut ainsi aider à mieux lisser la peau. Le résultat est tout de suite naturel.

Des sourcils mal entretenus

Les sourcils encadrent le regard, lui donnent de la profondeur et révèle la personnalité de votre visage. Trop foncés, trop épais, trop maquillés, ils donnent l’air agressif et l’illusion qu’on en fait trop. Trop clairs, clairsemés ou pas assez mis en valeur, ils donnent l’air fatigué.

La solution : Une ligne bien dessinée, qui respecte la forme naturelle de vos sourcils. Commencez par épiler tout ce qui brouille le dessin. Si vos sourcils sont clairsemés, ou un peu clairs à votre goût, utilisez un crayon ou une poudre pour les redessiner et leur donner un peu d’épaisseur. S’ils sont naturellement fournis, contentez-vous de les brosser pour les discipliner et d’entretenir leur courbe originale.

Des yeux trop maquillés

Si la couleur est la bienvenue pour faire pétiller le regard, trop d’ombre à paupières, à plus forte raison si on la choisit foncée, plombe le regard et met l’accent sur tous les petits défauts : ridules, peau irrégulière, paupières tombantes, cernes, etc… Attention aussi au mascara : les cils façon pattes de mouche, au lieu d’ouvrir le regard, ont tendance à donner des airs de vieille sorcière.

Le bon geste : Préférez une ombre à paupière claire (quitte à encadrer l’œil d’un trait de crayon de brun), et à la texture légèrement irisée pour apporter une touche de lumière supplémentaire. Côté mascara, on le choisit en fonction de ses besoins (allongeant, épaississant, recourbant…) et on garde la main légère. On évite aussi le vieux mascara tout sec qui fait des paquets : son rôle est d’ouvrir le regard.

Un blush trop prononcé

Une touche de fard rose ou abricot pour donner bonne mine oui, un gros rond orangé plaqué sur le haut des pommettes non. Pour un résultat frais, et moderne, on ne se maquille pas façon poupée de porcelaine, on apprend à doser.

Le bon geste : On choisit la texture que l’on trouve la plus simple à travailler : en gel, en crème, en poudre et une teinte qui correspond à sa carnation. Dans les rosés pour les peaux claires, plutôt abricoté pour les peaux mates.

La poudre se dépose au gros pinceau rond, dans un mouvement qui va toujours vers l’extérieur du visage. On dépose ce qu’il reste de poudre sur le pinceau sur le haut du front, à la racine des cheveux, juste sous la ligne des sourcils au niveau de l’arcade, et sous le menton. Effet bonne mine garanti !

Un trait d'eye-liner noir très marqué

Un trait d’eye-liner… rien de plus glamour. Il faut toutefois y avoir recours avec précaution. En effet, il est facile de prendre dix ans de plus en dessinant une simple ligne au niveau des cils.

Avec les années, la peau des paupières devient plus lâche, leur donnant alors un aspect tombant. Ce phénomène rétrécit le regard. Et le khôl noir qui aidait à avoir des yeux envoutants… désormais le durcit. De plus, au cours de la journée, il peut filer dans les ridules pendant la journée et les rendre plus visibles. Si cela arrive, c'est 10 ans en plus assuré !

Toutefois, vous n’êtes pas obligé de renoncer pour autant totalement à l'eye-liner. S’il est préférable de ranger le noir 100% black dans votre trousse à maquillage, vous pouvez vous tourner vers d’autres couleurs comme le gris, le taupe ou le marron en fonction de la couleur de vos yeux. Elles adoucissent le regard.

> Comparez votre mutuelle et augmentez le nombre de séances en médecine douce !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.