Le stress de votre vie de couple peut nuire à votre cœur. C’est ce que révèle une étude préliminaire qui sera présentée lors des sessions scientifiques 2022 de l'American Heart Association du 5 au 7 novembre prochain à Chicago. En effet, cette recherche préliminaire révèle plus précisément qu’une vie de couple stressante peut avoir un impact négatif sur le rétablissement des adultes âgés de 18 à 55 ans après une crise cardiaque.

"Les professionnels de la santé doivent être conscients des facteurs personnels qui peuvent contribuer au rétablissement cardiaque et s'attacher à guider les patients vers des ressources qui les aident à gérer et à réduire leur niveau de stress", a déclaré dans un communiqué l'auteure principale de l'étude, Cenjing Zhu et chercheuse au sein de la Yale School of Public Health à New Haven, dans le Connecticut, aux États-Unis.

Crise cardiaque : quel est l’impact du stress d'un mariage ou d'une relation amoureuse ?

Des études antérieures avaient déjà démontré que le stress psychologique et social pouvait entraîner une moins bonne récupération après une maladie cardiaque. En revanche, bien que le fait d'être marié ou en couple ait déjà été associé à une meilleure santé et à un meilleur pronostic de maladie cardiaque, on ne savait pas encore si et comment le stress vécu dans le cadre d'un mariage ou d'une relation amoureuse (stress conjugal) pouvait affecter le rétablissement après une crise cardiaque, en particulier chez les jeunes adultes.

Pour le savoir, les chercheurs ont donc comparé chez plus de 1500 personnes le rétablissement un an après une crise cardiaque avec le stress conjugal auto-déclaré. Les participants à l'étude étaient 1 593 adultes traités pour une crise cardiaque dans 103 hôpitaux américains et inscrits à une autre étude appelée VIRGO, entre 2008 et 2012. Tous les participants étaient mariés ou en couple au moment de leur crise cardiaque. Les participants étaient âgés en moyenne de 47 ans et composés à plus des deux tiers de femmes.

Stress sévère en couple : 67% plus de risques d’avoir des douleurs thoraciques

En pratique, pour mesurer le stress conjugal, les participants ont rempli, un mois après avoir subi une crise cardiaque, un questionnaire en 17 points appelé "Stockholm Marital Stress Scale". Les participants ont ensuite été suivis pendant une période allant jusqu'à un an. Les chercheurs ont utilisé une échelle de points pour évaluer dans quelle mesure la santé physique des participants avait pu limiter leurs activités de la vie quotidienne, la douleur corporelle et la perception de la santé. La santé mentale évaluait le bien-être mental et l'interaction sociale des participants. Les chercheurs ont ensuite classé les participants en fonction de leurs réponses au questionnaire en trois groupes : stress conjugal faible/absent, stress conjugal modéré ou stress conjugal grave.

Résultat : les participants signalant des niveaux de stress sévères dûs à leur couple ont obtenu un score inférieur de plus de 1,6 point en matière de santé physique, et de 2,6 points en matière de santé mentale sur une échelle de 12 points. Les participants faisant état d'un stress conjugal grave étaient en outre 67% plus susceptibles de signaler des douleurs thoraciques que les personnes présentant un stress conjugal léger ou nul. En outre, la probabilité d'être réadmis à l'hôpital, quelle qu'en soit la cause, augmentait de près de 50% chez les personnes ayant déclaré un stress conjugal grave.

Infarctus : l'importance de dépister le stress quotidien

"Nos résultats confirment que le stress vécu dans la vie quotidienne, comme le stress conjugal, peut avoir un impact sur le rétablissement des jeunes adultes après une crise cardiaque. Cependant, d'autres facteurs de stress que le stress conjugal, tels que la pression financière ou le stress au travail, peuvent également jouer un rôle dans le rétablissement des jeunes adultes, et l'interaction entre ces facteurs doit faire l'objet de recherches supplémentaires", a déclaré Cenjing Zhu. Selon elle, "les efforts futurs devraient envisager de dépister le stress quotidien des patients lors des rendez-vous de suivi afin de mieux identifier les personnes qui ont des problèmes de santé".

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Sources

Marital stress linked to worse recovery after heart attack, American Heart Association Scientific Sessions 2022, EurekAlert, 31 octobre 2022.

https://www.eurekalert.org/news-releases/969092

mots-clés : infarctus, couple, stress
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.