Sommaire

Les pics de chaleurs ne se sont pas fait prier cet été ! Si les changements de températures ont un impact sur le sommeil et le travail, ils ont aussi une influence sur la vie de couple visiblement. C’est en tout cas le constat de Gleeden, un site de rencontre extra-conjugales pensé par des femmes. Après avoir interrogé plus de 9 000 inscrits, leur étude, parue pas plus tard qu’hier, dévoile que 71 % des couples mariés se disputent davantage pendant la canicule. "Près de 4 personnes mariées sur 10 font même chambre à part", détaille Gleeden.

Solène Paillet, Directrice de la communication de Gleeden, donne des détails. "Nous avons également constaté un pic de connexion inhabituel pour la saison qui coïncide principalement à la période la plus chaude enregistrée depuis le début de l’été (+182 % sur la période du 27 juillet au 1er août 2020). Il semblerait que nos membres aient un besoin plus fort de “décompresser” en se rendant sur Gleeden pour faire face à une ambiance plus maussade au sein de leur couple lorsque le mercure augmente fortement".

Comment la chaleur peut-elle affecter notre relation de couple à ce point ? Quelles sont les solutions ? On fait le point avec Johanna Rozenblum, psychologue clinicienne à Paris.

Chaleur : des conséquences sur la relation amoureuse et la libido

Près de 7 personnes mariées sur 10 considèrent que les fortes chaleurs ont un impact négatif sur leur relation avec leur conjoint. Lorsqu’il fait trop chaud, "les émotions désagréables sont légion, estime Gleeden. En effet, l’irritabilité (pour 78 % des répondants), la nervosité (67 %) et la fatigue (38 %) sont ressenties par une large majorité des membres de Gleeden.com quand les températures atteignent des pics. Plus surprenant, 49 % d’entre eux déclarent observer une baisse significative de leur libido et ont moins envie de faire l’amour avec leur conjoint(e) !"

Et pour cause, si on a tendance à faire plus souvent l’amour en été (cf sondage Ifop 2014), les chaleurs caniculaires vont néanmoins être un frein à l’intimité.

Lorsque le thermomètre affiche plus de 35 °C, rien que l'idée d'un autre corps chaud et collant contre le nôtre nous donne la nausée. Ce n’est donc pas un hasard si 59 % des interrogés déclarent que la fréquence de leurs rapports sexuels est en forte baisse en ce moment.

Bien dommage lorsque l’on sait que la sexualité est un élément essentiel à la survie d’un couple.

Pourquoi la chaleur augmente les conflits au sein du couple ?

Selon Johanna Rozenblum, tout peut avoir un impact sur l’humeur. "Aussi bien les rituels du quotidien, le travail, le manque de sommeil ou encore le climat". Les fortes chaleurs peuvent, en effet, rendre l’humeur changeante.

"On parle d ’humeur labile, décrit la psychologue. Une humeur susceptible de changer et de devenir colérique. En cas de canicule, nous sommes nombreux à être plus irritables et plus nerveux".

Ce phénomène va avoir un impact sur votre famille et plus précisément sur le couple. "Si vous n’êtes pas attentif aux variations de votre humeur, vous aurez tendance à vous disputer davantage", estime l’experte.

"Lorsqu’on a une humeur colérique, on a tendance à vouloir décharger nos affectes sur les autres. C’est là qu’on vient chercher le conflit pour se soulager d’un excès d’émotion, de tension. Et c’est précisément ce qu’il faut essayer d’éviter, notamment durant les fortes chaleurs estivales", poursuit Johanna Rozenblum.

Faire chambre à part : quelles conséquences sur le couple ?

Faire chambre à part : quelles conséquences sur le couple ?© Istock

Lorsqu’il fait chaud, certains couples prennent des mesures radicales : près de 4 personnes mariées sur 10 font chambre à part durant la canicule, car la chaleur les indispose, dixit Gleeden. Est-ce normal ? Cela peut-il avoir des conséquences sur la vie de couple ?

Faire chambre à part : aucun impact sur le couple sauf si ça devient une habitude

Rassurez-vous, faire chambre à part en cas de forte chaleur n’a rien d’anormal, selon Johanna Rozenblum. "Cela n’aura aucune conséquence si c’est lié à un évènement isolé. On peut faire chambre à part quand il fait chaud, mais aussi si un conjoint est malade ou encore s’il a prévu de se lever particulièrement tôt. Cela n’aura pas d’incidence sur la relation, décrit la psychologue. Or, c’est quand les chose deviennent habituelles qu’on peut imaginer que la séparation est faite pour d’autres raisons que la raison climatique. Dans ce cas, il faut se poser les bonnes questions et se demander quel est le vrai problème".

En clair, s’isoler n’a rien de grave, si ça ne dure pas. Si vous continuez de faire chambre à part alors que le pique de chaleur est parti, cela peut traduire un problème sous-jacent.

Baisse de libido : c’est grave ?

C’est un fait : près de la moitié des répondants Gleeden déclarent observer une baisse significative de leur libido et ont moins envie de faire l’amour avec leur conjoint lorsqu’il fait très chaud. Là encore, pas de quoi s’alarmer selon le psychologue. "Un creux d’une semaine n’aura pas d’impact sur le couple, sauf s’il y a un problème sous-jacent qui n’est pas lié à la chaleur", explique-t-elle. En outre, si les rapports sexuels s’espacent de plus en plus au fil du temps, il peut y avoir un impact. Il faut, dans ce cas, comprendre le vrai problème. Il est rarement lié à la météo !

Fortes chaleurs : quelles solutions pour éviter les conflits en couple ?

Fortes chaleurs : quelles solutions pour éviter les conflits en couple ?© Istock

La première chose à faire est d’être attentifs à la variation de notre humeur pour adapter le comportement et éviter de se disputer. "Si on est conscient qu’on est sensible aux variations climatiques et qu’on a tendance à avoir l’humeur labile, il faut impérativement éviter les situations conflictuelles", préconise Johanna Rozenblum.

Évitez les discussions qui fâchent !

Concrètement, ce n’est pas le moment pour avoir de grandes discutions, les sujets tabous et remises en question. L’échange pourrait être pollué par une irritation suscitée par la chaleur. La discussion serait ainsi contre-productive. C’est un paramètre dont il faut tenir compte si vous voulez éviter les conflits en couple.

Prenez du temps pour vous !

Si vous ne vivez pas avec votre conjoint, il vaut mieux aménager vos emplois du temps. "Privilégiez du temps pour vous. Restez chacun chez soi pendant deux ou trois jours jusqu’à ce que la chaleur redescende", conseille l’experte. Cela vous évitera les conflits inutiles.

Vacances : les détails à prendre en compte pour éviter les conflits lorsqu’il fait chaud

Faire chambre pendant votre seule semaine de vacances peut être vue comme du temps perdu. "Si vous êtes réellement sensible à la chaleur et si vous avez l’humeur labile, tenez en compte lorsque vous planifier vos vacances. Pensez à choisir des destinations où il ne fait pas trop chaud". En outre, une résidence climatisée ou un hôtel permettant d’être au frais de temps en temps vont aussi vous aider à mieux profiter des moments à deux sans s’énerver. Ce sont des critères à prendre en compte lorsque vous réserver des vacances en couple.

Vous pouvez aussi aménager vos sorties en fonction de la chaleur. "Privilégiez des sorties à deux au musée ou au cinéma si la chaleur devient insoutenable", suggère la psychologue. Non seulement vous profiterez de votre partenaire mais en plus vous serez au frais. Pensez aussi à faire des promenades le matin ou en soirée, lorsque la chaleur est plus supportable.

Dédramatisez !

Surtout, il faut dédramatiser ! "La chaleur est dure à vivre pour vous ? Ça l’est aussi pour votre conjoint. Ne vous emportez pas à la moindre remarque, et ne remettez pas tout en question si vous êtes irrité à cause de la chaleur, ajoute Johanna Rozenblum. Certaines petites disputes peuvent être mises sur le compte du climat. Surtout, faite en sorte d’aménager votre quotidien pour les tensions ne viennent pas contrarier les vacances ou s’installer à en révélant une problématique plus ancienne".

Il faut reconnaitre lorsqu’on a une labilité de l’humeur. Et essayer d’aménager son quotidien pour que les tensions ne viennent pas contrarier les vacances ou s’installer en révélant une problématique plus ancienne.

> Comparez votre mutuelle et augmentez le nombre de séances en médecine douce !

Sources

Canicule : attention aux conflits dans le couple !, Gleeden, 6 août 2020

Merci à Johanna Rozenblum, psychologue clinicienne à Paris

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.