Oursin, vive, méduse... Que faire en cas de piqûre ?

Les méduses, oursins et vives prolifèrent l'été sur les plages et sont la hantise des baigneurs. Mais comment réagir en cas de piqûre ? Quels gestes doivent être bannis ? Comment éviter de se faire piquer ? Les réponses de Medisite.
Oursin, vive, méduse... Que faire en cas de piqûre ?Adobe Stock
Sommaire

Qu'il est agréable l'été de marcher pieds nus au bord de l'eau… Mais gare aux bêtes qui piquent ! Oursin, méduse, vive... Voici comment réagir si un incident se produit.

Piqûre de méduse : que faire ?

Les méduses sont des animaux marins au corps mou et à la forme caractéristique, qui sont pour la plupart inoffensifs pour l'homme.

Toutefois, leur caractère venimeux est bien réel et le contact d'une méduse avec l'épiderme entraîne généralement une sensation de brûlure très vive (comme une décharge électrique) et des démangeaisons.

Des réactions allergiques (gonflement, difficulté respiratoire, etc.) peuvent également survenir dans les heures qui suivent la piqûre. Aussi, il est indispensable de réagir vite.

Pour apaiser cette brûlure soudaine, le premier réflexe à avoir est de débarrasser la peau des fragments de tentacules, avec l'aide :

  • d'un couteau à bout rond ou d'une friction légère avec du sable ou d'une carte bleue (si vous n'avez rien d'autre sous la main) ;

Ensuite, vous devez :

  • rincer la plaie à l'eau de mer ;
  • appliquer une huile essentielle de lavande (l’application d’une ou deux gouttes d’huile essentielle de lavande est très efficace pour apaiser les piqûres de méduses) ou appliquer de la crème ou de la pommade apaisante (type Biafine ou vaseline. Il existe aussi des pansements imprégnés de vaseline à appliquer pendant 2 ou 3 jours jusqu'à ce que la blessure disparaisse) ;

Si certains fragments demeurent, vous devez les retirer délicatement avec une pince à épiler.

Si la douleur persiste trop longtemps, vous vous grattez ou si vous observez des gonflements, il faut consulter un médecin, une réaction allergique est possible.

À la pharmacie, on pourra également vous donner des antihistaminiques pendant 2 ou 3 jours pour apaiser les démangeaisons.

Ce qu’il ne faut pas faire en cas de piqûre de méduse

Certains remèdes de grand-mère ne sont pas à suivre quand il s'agit des piqûres de méduse.

Par exemple, le fait de mettre du vinaigre peut activer des cellules urticantes plutôt que d'apaiser la douleur.

Les liquides agressifs, comme l’alcool, ne sont également pas conseillés pour appliquer sur la blessure.

Idem pour l’urine ou encore la salive qui risque de provoquer une surinfection de la plaie.

Comment éviter d’être piqué par cette bête ?

  • Renseignez-vous sur les communes qui mettent en place des filets anti-méduses sur leur plage.
  • Appliquez sur votre corps une crème répulsive qui empêche les filaments de la méduse de s’accrocher.
  • Renseignez-vous sur les zones à risque avant de partir en vacances.
  • Portez une combinaison qui vous immunisera des piqûres.
  • Ne touchez pas les méduses, même celles mortes sur la plage, puisqu'elles restent venimeuses.
  • Portez des chaussures aquatiques (celles-ci sont parfaites pour marcher dans l'eau et protéger vos pieds).

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.