Diarrhée : reconnaître la fièvre typhoïde

La fièvre typhoïde est une maladie grave qui se caractérise par une très importante diarrhée. Il s’agit d’une infection digestive provoquée par des bactéries appartenant à la famille des salmonelles. Le diagnostic de la fièvre typhoïde étant essentiellement posé à partir des signes cliniques, il est important de savoir les reconnaître.

Publicité

5885412-inline-500x313.jpg© Istock

Symptômes caractéristiques de la fièvre typhoïde

La fièvre typhoïde se caractérise par une fièvre importante (jusqu’à 40°C) et de durée inhabituellement longue (trois semaines voire plus) doublée d’une fatigue intense (une véritable sensation d’épuisement). On peut également observer l’apparition de taches rouges sur le thorax, l’abdomen et le dos. La coloration blanchâtre de la langue est typique, ses bords restant d’un rouge-rosé normal. Enfin, de très importantes diarrhées qui font une apparition tardive et qui s’accompagnent de maux de ventre peuvent survenir. Toutefois, ce n’est qu’en association avec les signes cliniques qui viennent d’être cités que ces diarrhées peuvent faire évoquer une typhoïde.

Publicité
Publicité

Détecter une infection digestive

Plusieurs autres éléments peuvent faire penser à une infection digestive, tels que la fièvre typhoïde : d’une part, plusieurs personnes vont être touchées ; d’autre part, la maladie n’apparaît pas tout de suite après la contamination, la période d’incubation allant de quelques jours à trois semaines/un mois. Ainsi, les malades peuvent avoir fait un voyage à l’étranger et avoir mangé dans de mauvaises conditions d’hygiène bien avant l’apparition des premiers symptômes. Une fois le diagnostic posé et confirmé à l’aide d’analyses, un traitement antibiotique s’impose. Il est généralement efficace, et il permet un rétablissement sans complications.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X